Actions

Work Header

Intoxicated

Chapter Text

 

 

- Tu es en forme, Yuri, susurre Chris en lui pelotant les fesses. On dirait que ton maître te donne un entraînement approfondi.

À deux pas, Phichit, téléphone à motif hamster en main, donne un coup de coude excité à son voisin.

- Leo, Guang-Hong ! C'est Christophe Giacometti !

Comme Victor Nikiforov apparaît à son tour, l'enthousiasme du trio atteint des sommets.

- Chris et Victor ensemble ! couine Phichit en shootant une rafale de photos.

Ses deux amis s'exclament comme des groupies et Phichit sent soudain des yeux verts sur lui. Il relève le nez de son écran, mais le Suisse se détourne au moment où Victor est appelé par des compatriotes qui se plaignent de son absence dans la compétition.

Le Thaïlandais suit Chris du regard : ce dernier chuchote de nouveau quelque chose à Yuri. À l'expression décomposée de son meilleur ami, Phichit devine qu'il ne reçoit pas des encouragements, et l'agacement le gagne. Il le cache cependant derrière son visage souriant, celui d'un ange à qui l'on donnerait le bon dieu sans confession.

En revanche, dès que Christophe se retrouve seul, il s'approche et glisse l'air de rien :

- Jaloux ?

Surpris, le Suisse interrompt son mouvement pour rejoindre l'échauffement et se tourne vers son cadet.

L'un et l'autre se connaissent de nom uniquement. Mais dans le milieu du patinage artistique, qui n'a pas entendu parler de Christophe Giacometti, éternel second derrière le cinq fois champion Victor Nikiforov ? Cette année, ce dernier fait une pause hors de la compétition pour coacher le Japonais Yuri Katsuki. Et il semble que cela ne soit pas au goût de tous.

Phichit Chulanont, quant à lui, est le fournisseur officiel de potins de leur monde, grâce à sa présence constante sur les réseaux sociaux. Ce qui n'enlève rien à ses talents d'athlète, mais jusqu'alors il n'était pas du calibre de Christophe.

Aujourd'hui, pour la première fois, il a une chance de se tenir en égal.

- Jaloux ? s'étonne Chris. Mais de quoi ?

- De l'attention de Victor pour Yuri.

Sans lui laisser le temps de répondre, Phichit s'approche, se met sur la pointe des pieds pour arriver à hauteur de l'oreille du Suisse et chuchote avec un sourire carnassier.

- Joue encore avec les nerfs de Yuri, et tu auras affaire à moi.

Puis il se détourne, laissant un Christophe bouche bée derrière lui.

 

Phichit est le premier à patiner son programme court et, malgré son quad raté, il obtient un record personnel et est satisfait des réactions du public. Pour lui, ce sport est avant tout un spectacle et son but est de faire passer un bon moment aux spectateurs : pari réussi.

Il suit avec attention la prestation de Yuri. Il semble que loin d'être affecté par l'hostilité ambiante, le Japonais ait décidé de prouver à tous son droit au temps de Victor.

- Wow, souffle Phichit.

Son ami est transformé : confiant et sensuel, il envoûte le public. Mais le Thaïlandais sait qui Yuri cherche à séduire. Il a vécu assez longtemps avec celui-ci - et ses multiples posters de Victor Nikiforov - pour deviner que sa relation à son coach dépasse le professionnel.

D'ailleurs, la façon dont ce dernier l'entoure de ses bras en suivant le programme court de Chris confirme cette impression.

Son regard ne s'attarde cependant pas sur le couple. Phichit est fasciné par la danse de Christophe.

Si Yuri était séduisant, le Suisse est plus charnel encore et personne ne peut rester indifférent. Ébahi, Phichit suit tous ses mouvements et se surprend à saliver. "Intoxicated" : c'est le nom de la chanson aux paroles explicites, et, en effet, le jeune patineur sent soudain son esprit embrumé par cette danse lascive.

Il reprend ses esprits lorsque Yuri commente :

- Je crois que le prix du sex-appeal va aujourd'hui à Chris.

- La glace semble trempée, répond-il en essayant de paraître de marbre.