Actions

Work Header

Black Traveler of Time in Fiore

Chapter Text

CRACK… fut le premier bruit émit depuis des siècles dans l'endroit sombre et inconnu où commence cette histoire.

CRRRR…puis une porte grinça.

Une silhouette se dessina ensuite dans l'obscurité, et commença à bouger sensiblement. De la poussière se souleva du seul objet de l'endroit qui se trouvait au centre, et un bras humain se distingua.

Puis, ce fut un corps entier qui se souleva, et une ombre supplémentaire à l'obscurité du tableau se rajouta.

Là, un jeune homme se releva péniblement de l'endroit où il était allongé.

Tous ses muscles semblaient endormis, et le retour d'afflux de sang était terriblement douloureux. Il patienta quelques minutes afin de retrouver ses principales fonctions vitales, dont le fait de respirer normalement, l'air s'engouffrant avidement dans ses poumons; avant de se demander où il se trouvait.

Quand ses yeux commercèrent à s'habituer à l'obscurité, il se rendit compte qu'il se tenait dans une grotte sombre et humide. De l'eau coulait sur les parois, et des flaques humides restaient çà et là. Il s'approcha de l'une d'elle en titubant, heureux de voir que ses jambes fonctionnaient, se libérant des dernières chaînes et se débarrassant des derniers sceaux qui le retenaient du milieu de la pièce.

Mais quand il vit son reflet, il resta choqué devant son image et son souffle le quitta momentanément.

« Mais, qu'est-ce que-

Le jeune homme, qui était blond, n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps sur son apparence – qu'il savait au plus profond de lui-même anormale, malgré le flou dans son esprit encore embrumé – car un soudain flot de mémoires frappa son subconscient. Des centaines de voix éclatèrent en même temps.

Nous sommes désolés… mais crois-nous, c'est bien mieux pour tous !

C'est pour le bien de nos pays et de nos citoyens !

Tu comprendras un jour !…

Tuez-le plutôt!… ce serait une meilleure solution !

Enfin débarrassés de ce monstre !

Monstre ! S'en est fini de toi !

La sécurité de nos pays passe avant tout !

« Arg- !

Il se tint la tête qui semblait être prête à exploser à tout moment, puis, des voix plus familières traversèrent son esprit attaqué de tous côtés.

N-*, comprends moi, c'est pour ton bien, tu es devenu trop puissant…Je ne peux pas les retenir plus longtemps…

N-*, si tu savais à quel point nous sommes désolés…

« Tsunade-baba… chuchota le blond. … Kakashi-sensei…

Ces noms tintèrent doucement dans ses oreilles contrairement aux voix criardes des autres, et il s'allongea sur le sol humide en se tenant le crâne.

Tentant de se vider la tête, il essaya de mettre les choses au point dans son esprit douloureux et ankylosé à cause de plusieurs longs centenaires de sommeil :

'Bon… Déjà, je m'appelle… Na… Naru… Naruto ! C'est un bon début ! songea-t-il, avec soulagement, décidé à reconstituer son existence. Naruto… Naruto,…Uzumaki ! Je me souviens ! Naruto Namikaze Uzumaki !…

Il se retourna pour faire face au coffre où il était encore retenu quelques minutes plus tôt, maintenant vide, les chaînes l'ayant retenu prisonnier se balançant et les sceaux voletants.

'Tsunade-baba,… Kakashi-sensei… Je me souviens de vous…J'espère que vous ne vous êtes pas sentis trop coupables pendant toutes ces années… songea-t-il alors avec une profonde tristesse.

Il fixa encore l'endroit où il avait été retenu scellé pendant une durée qu'il ne connaissait pas encore, les noms de ses amis commençant à flotter hors de sa bouche naturellement :

« … Sakura… – il eut un pincement au cœur en pensant à la personne qu'il avait aimé pendant toute son enfance –… Yamato-sensei,… Sai, Kiba, Choji, Ino, Hinata, Neji, Gaara, …

Et il continua ainsi à nommer tout ce qui lui était familier avec nostalgie et des yeux brillants, jusqu'à ce qu'il s'arrête sur deux noms en particulier :

- Sasuke,… Madara…

Il sentit les larmes qui lui étaient déjà montées aux yeux menaçant de s'écraser sur ses joues, – celles-ci ornées de marques ressemblant sensiblement à des moustaches de chat –, et porta sa main à son front:

-Sasuke…

Une image traversa son esprit à ce nom.

Merci, Naruto… Finalement, tu étais sûrement le plus fort dès le début…

Un jeune homme brun lui souriait et lui tendait ses mains, des mains tremblantes et couvertes de sang, ses yeux déversant des gouttes comme des larmes de la même sombre couleur, alors que ses prunelles noirs étaient ornées de symboles rouges entremêlés.

Prends-les… Ils sont à toi maintenant… Je te dois bien ça, merci encore, Naruto…

-C'est à moi de dire merci espèce de crétin…chuchota-t-il. Tu m'as offert tes yeux,… ton pouvoir,… tes sharingans : ta fierté et celle de ton clan ! fit le blond en frappant le sol du poing, sans grande force cependant étant donné que son bras regagnait à peine du sang dans ses veines.

Les larmes qui remplissaient ses yeux bleus océans coulèrent sur ses joues qui reprenaient à peine leurs couleurs. Il avait beau avoir traversé la guerre pendant des années avant de se retrouver là, avoir été témoin de massacres plus atroces les uns que les autres, il pouvait bien se permettre de se laisser aller un instant maintenant, non ? Maintenant que plus personne n'était là, que plus personne ne comptait sur lui pour être un héros. Et il continua ainsi, à reconstituer son passé, à retrouver peu à peu ses souvenirs, les réminiscences d'amis qu'il ne reverrait sans aucuns doutes plus jamais…

Puis, une voix plus menaçante sortit de sa bouche :

-Madara… Madara Uchihua… grogna-t-il tandis que ce nom irritait sa gorge et le plus profond de lui-même.

Une vague de pouvoir qui ne s'était pas libérée depuis des âges immémoriaux balaya la grotte, l'illuminant au passage de petites étincelles rouges, et une pression immense s'abattu dans la 'pièce'.

Mais aussi soudainement que cela était apparu, tout s'arrêta, le blond laissant ses bras tomber le long de son corps.

-À quoi bon maintenant après tout… soupira celui-ci. Ce salopard est mort, et une bonne fois pour toutes… fit-t-il en se rappelant le jour où il avait enfin achevé l'ancien chef des Uchihuas.

Il se releva à nouveau, les genoux toujours un peu hésitants, mais trouva la force de se hisser plus facilement grâce à la paroi, malgré le fait qu'elle fut légèrement humide, donc glissante.

Puis il plongea dans son esprit pour trouver celui qui serait désormais son unique ancien compagnon à ne pas être encore mort, du moins, le blond l'espérait…

Esprit de Naruto

Kurama ? Kurama, tu es là ?

Allez, espèce de paresseux, réveilles-toi !

Un grognement se fit entendre, et une immense boule de fourrure orange flamboyante aux oreilles dressées et à la longue queue soyeuse, apparut à travers les ombres, en face Naruto, ses yeux rouges sangs et félins mi-clos.

La créature, qui ressemblait fort à un renard, ouvrit les yeux un peu plus, mais juste assez pour voir son hôte se tenir devant lui, les bras croisé sur le torse avec un air à la fois impatient et désolé. Dès qu'il l'eut vu, ses yeux s'élargir de surprise.

Naruto ? Comment ça se fait que tu es réveillé ? Comment est-ce possible ? Ça fait un bail ! s'exclama-t-il.

Kurama… Je suis désolé de t'avoir laissé tant de temps seul, alors que moi je dormais comme un loir… commença Naruto avec une teinte de tristesse.

Tss ! Je sais très bien que tu as été scellé, pas besoin d'essayer de rejeter la faute sur toi !grogna Kurama en réponse et en reposant son immense tête sur ses pattes. Nous étions devenus trop, bien trop puissants pour eux, c'est tout…

Oh allez, ce n'est pas de leur faute… Regarde plutôt devant toi, je suis sûr que tu vas apprécier de voir qu'il manque quelque chose ici ! continua Naruto avec amusement.

Ah !

Eh ben! T'as mis un certain temps avant de remarquer !

Et en effet, il y avait bel et bien une chose de notable qui avait changé dans cet endroit austère et sombre : aucuns sceaux ou barrières ne séparaient à présent le ninja blond du Bijû Kyubi, le démon renard à neuf queues.

Mais- Comment est-ce possible que l'on puisse ainsi se parler alors que je ne suis plus scellé ?...

Cependant, n'allez pas croire que cette découverte allait s'avérer profitable au démon, qu'il allait maintenant tuer son Jinchûriki, non. Durant les années de guerre contre Madara, les deux avaient finalement appris à se respecter l'un l'autre, notamment à partir du moment où Naruto étais devenu aussi fort que la boule de poil orange, et à créer des liens afin de partager leurs forces.

Flash-back

' Ne Kyubi ?

-Grr, quoi encore humain ! Cesseras-tu donc un jour de t'adresser à ma personne avec si peu de respect ?! grogna celui-ci.

- Tu ne crois pas que c'est assez maintenant ?

Naruto esquiva une attaque d'en face qui venait d'un des adeptes de Madara, continuant malgré tout à communiquer avec son Bijû.

Il reprit :

-Ne pourrions-nous pas unir nos forces une bonne fois pour toute ?

Le renard resta un moment silencieux, réfléchissant à ce que venait de dire Naruto, puis, prenant un ton furieux :

-Moi ? Abandonner ma puissance et ne plus me battre pour enfin me libérer de cet endroit maudit ?! Humain, aurais-tu oublié à qui tu t'adresses ! hurla-t-il en se jetant sur les barreaux et en se mettant à s'y attaquer dans le monde intérieur de Naruto.

-Kyubi… Tu sais très bien… – il évita un nouveau coup de pied de son adversaire –… que ce n'est pas ce que j'entends par là ! Moi, ce que je veux, et je suis sûr que tu le souhaites aussi, c'est que l'on ne fasse plus qu'un !

Le renard s'arrêta de mastiquer les barreaux à coups de dents pointues, et resta encore une fois silencieux un instant.

-… Seras-tu prêt à tout faire pour devenir toujours plus puissant ? reprit-t-il avec impassibilité.

-Tu le sais déjà, répliqua Naruto, un peu surprit que le démon ne s'emporte pas comme à son habitude, et en portant un coup fatal à son opposant qui s'écrasa au sol dans un bruit de craquement sinistre.

-Mais seras-tu prêt à dépasser les limites que tes sensei t'imposent ? insista Kyubi.

-Kyubi… Toi et moi deviendrons plus fort ensemble, et nous tuerons enfin ce malade. N'est-ce pas ce que tu veux toi aussi ?

Le démon soupira.

-Alors deviens assez puissant pour devenir mon égal : là, nous pourrons enfin unir nos pouvoirs. Naruto Uzumaki, tu vas avoir l'honneur de connaître mon nom dès aujourd'hui, retiens le bien: je suis, le Biju Kyubi, démon renard à neufs queues, mon nom est : Kurama ! annonça-t-il.

-Yosh ! s'exclama Naruto avec joie.

Fin Flash-back

Durant 5 ans de 'conflit' contre Madara, Naruto s'était entraîné d'arrache-pied, délaissant un peu ses anciens coéquipiers de l'équipe 7, et Kyubi avait observé le blond gagner en force et en puissance, toujours plus avide d'atteindre le niveau du démon pour enfin 'faire la paix' avec le Bijû. 5 ans d'entraînement qui s'était révélés fructueux et le blond gagnait en respect envers Kurama qui semblait finalement lui aussi très excité à l'idée que son hôte et lui-même puisse fusionner – chose qu'il n'avait jamais accompli avec sa mère, le précédent Jinchûriki –, le seul bémol étant ses relations avec ses anciens coéquipiers qui le voyait maintenant comme une sorte d'ermite, et qui lui reprochait de ne jamais être avec eux : chacun avaient des missions dangereuses et ils avaient peu de temps pour se retrouver entre eux, mais Naruto profitait toujours de ces moments pour travailler et entraîner ses capacités, notamment en mode Sage, qu'il pouvait dès lors utiliser dans pratiquement tous les combats sans recevoir la moindre égratignure ni perdre de temps.

Mais il avait fallu que les Kage s'inquiètent de sa puissance…

Je crois savoir… chuchota Naruto en reprenant le fil de la conversation.

Alors ?

Regarde-moi.

…Tu m'excuseras, mais je ne vois pas vraiment le rapport, là…grogna le renard avec une pointe d'irritation dans la voix causée par l'incompréhension.

Kyubi observa tout de même le Jinchûriki sans comprendre, remarquant tout de même une légère différence :

Tu es retourné en enfance ?s'enquit-t-il en observant son hôte avec étonnement. Ça a beau être intriguant, je ne vois toujours pas le rapport … fit-t-il remarquer lentement.

Et en effet, devant le démon se tenait un enfant d'environ 5 ans, aux yeux bleus comme la mer et aux cheveux dorés si longs qu'ils trainaient à ses pieds, et même formaient une traine derrière lui, ceux-ci ayant apparemment continué à pousser pendant ses années d'enfermement.

Ah ! Mais-

Après avoir détaillé la nouvelle taille de son hôte une nouvelle fois, le Bijû remarqua quelque chose de nettement plus choquant dans son apparence : au-dessus de la tête de Naruto se trouvaient maintenant une paire de petites oreilles de renard en fourrure orangée, oreilles assorties à une petite queue fournit de la même couleur qui se balançait avec entrain dans le dos du blond. De plus, ses éternelles marques de 'moustaches' sur les joues étaient légèrement plus prononcées, et ses pupilles n'étaient dorénavant plus humaines, mais fendues comme celles des chats.

Ce qui laissa le démon sans voix.

On dirait qu'on a fusionné Kurama ! s'exclama joyeusement Naruto. Je paris que je peux te parler même à voix haute maintenant !

Il y eut un léger silence que le démon brisa avec entrain :

Yahoo ! Super ! Naruto, on a réussi ! Finalement, on a réellement fusionné ! s'écria le renard avec jubilation.

Naruto écarquilla ses yeux : c'était bien la première fois que le démon était si enjoué, et surtout qu'il le montrait !

Yaho- Hum, enfin, je veux dire… tu as atteint ton objectif, c'est bien, se reprit-t-il avec embrassement, non sans toutefois faire une petite danse de la victoire avant.

Heureux que ça te plaise Kurama, dit le blond avec amusement, agitant sa queue de plus belle. Et si maintenant on allait voir ce qui se trouve là dehors En plus… je dis ça comme ça mais… j'ai un peu faim pas toi ?

Hum, judicieuse décision, à moins que tu préfères que l'on pourrisse encore dans ce trou, rétorqua le renard en ignorant la dernière partie de la phrase du blond.

Alors c'est parti dattebayo !

Et sur ses paroles, une immense quantité d'énergie emplie la pièce, et le plafond explosa en laissant apparaître enfin la lumière du jour à l'intérieur de la prison humide et poussiéreuse…