Actions

Work Header

Capture

Work Text:

Thor s'est endormi profondément, lourdement, après le sexe ; pas Loki. Sa chair n'est pas apaisée par le plaisir mais mise à vif, alors qu'il pense à tous les amants des deux sexes que Thor a eus avant lui, qu'il aura après, sans même avoir besoin d'avoir son jugement troublé par l'alcool.

Il se concentre sur la semence de Thor à l'intérieur de lui, chaude et poisseuse, presque vivante. Il se rappelle leurs désirs liés, leurs corps entrelacés, leurs plaisirs imbriqués. Et, autour de tout cela, des souvenirs de leurs grognements, de leurs déclarations à mi-voix, il commence à tisser entre eux deux une toile de sensualité insidieuse et indestructible.

La magie lui vient presque naturellement, comme si cette fois c'était moins des mots déterminés tirés de son intellect qu'une force en lui, qui ne demande qu'à être libérée avec ses émotions.

Sa marque est subtile et précise, parce qu'elle doit être tant invisible qu'il soit impossible de même vouloir s'en échapper. Ce n'est pas l'acte sexuel entier qu'il imbibe de sa présence, mais des surfaces de peau presque imperceptible, qui, touchées par n'importe quel amant dans le futur, rappelleront des pensées impossible à repousser.

Un point particulier de la paume de la main gauche, je me demande où est Loki, en ce moment. Derrière une épaule, quels autres amants que moi a-t-il eu ?. Sous une côte, lui faire l'amour était incroyable. Au bas du dos, j'ai l'impression de voir encore son corps offert, et son sexe dur. Derrière un genou, j'ai l'impression qu'il m'observe, et cette idée me fait me sentir incroyablement bien. Sur une tempe, je voudrais qu'il soit là, je voudrais qu'il soit là maintenant. Il enferme pour toujours Thor dans un filet de magie.

"Tu n'appartiendras jamais à personne autant qu'à moi." murmure-t-il. Et alors il se sent suffisamment épuisé, suffisamment comblé, pour s'endormir en agrippant les cheveux de Thor dans son poing serré.