Actions

Work Header

Game of Gods II - Héritage

Chapter Text

Une fois de retour dans les coulisses, Alia fut prise en charge par son maitre qui se chargea de lui soigner l’une ou l’autre plaie reçut durant l’affrontement. Elle décida surtout et avant tout d’affubler sa disciple d’une minerve jusqu’à son prochain pour prévenir tout risque au vu de comment son adversaire à tenter de l’étrangler.

Le soir venu, La Saint de la Croix du Sud aura le loisir de souper avec son maitre ainsi qu’avec la Saint du Dragon et le maitre de cette dernière. Cela fut un sympathique moment entre quatre têtes pour les deux Saint qui pouvait souffler un tant soit peu avant de se préparer pour le second tour qui aura lieu le lendemain. Après cela, les deux Saints allèrent se coucher de bonne heure afin d’être d’attaque pour le lendemain. Cependant, l’une comme l’autre arrivait difficilement a trouvé le sommeil à cause de l’excitation du lendemain.

— Alia, tu serais capable de te battre contre moi ?

— Pourquoi me battrais-je contre une amie ?

— Si demain on part du fait que l’on passe le second tour on sera forcé de s’affronter en final.

— À vrai dire, je n’y avais pas pensé et pour tout dire je ne préfère ne pas y penser.

Sur ces dernières paroles, chacune ferma les yeux et tenta de trouver le sommeil au plus vite. Malgré une nuit pas aussi longue que les deux Saints l’auraient souhaité, elles se levèrent relativement tôt pour s’apprêter en conséquence et profiter d’un peu de la rosée du matin et de son air pur et rafraichissant avant la suite des évènements de cette après-midi.

***

De la même façon qu’hier, les deux adversaires du premier combat firent une entrée remarquée dans le stade. Dans quelque instant tous ceux présents allaient pouvoir voir s’affronter La Saint de la Croix du Sud face à la Pallasite. Une demi-déesse romaine face à une face à une demi-déesse grecque.

— Sur vos gardes je vous prie… commencer !

Dès que le top départ fut donné, la fille de Sonia et la fille de Pallas se foncèrent dessus et un fracas métallique retentit dans tout le stade. La Saint comme la Pallasite échangèrent un nombre incroyable de coups en une fraction de seconde. Leur vitesse d’exécution respective est telle que même les Saints présents dans le public avaient dû mal suivre le combat se déroulant sous leurs yeux.

— Tu te débrouilles pas mal pour une romaine

— Venant de la part d’une grecque, je prends ça comme un compliment

— Passons alors à la suite !

Les deux opposantes se fondirent à nouveau mutuellement dessus, la rencontre de leur poing engendra une onde de choc cosmique redoutable qui les repoussa en arrière et balaya toutes traces de sables et de poussières au sol. Les Saints ne portant pas de masque, à savoir les hommes durent se protéger le visage lors de cette bourrasque.

— « Scarlet Stinger » !

La Saint de la Croix du Sud fit s’agrandir l’ongle de son index qui se teinta d’un rouge écarlate. Alia projeta une aiguille rougeoyante du bout de son ongle droit sur la Pallasite. Cependant, elle se déplaça plus vite que la réaction de cette dernière et se retrouva face à adversaire stupéfaite et prise au dépourvu. Methis pris appuie contre le sol et asséna un terrible coup de genoux dans le ventre d’Alia qu’elle lui enfonça jusque dans l’abdomen. Elle fut arracha du sol par la brutalité du coup et envoya dos contre terre.

La Saint de la Croix du Sud voulut se redresser aussi tôt, mais la Pallasite lui retomba dessus et la cloua au sol à l’aide de ses genoux et d’une main. Elle enclencha un mécanisme de son Chronotector par la suite pour que le bout de ses doigts se retrouve à l’air libre et referma sa main par la suite autour de la gorge de son opposante, mains ce n’était pas pour l’étrangler.
Alia tenta de se débattre autant que faire se peut pour retrouver sa liberté de mouvement, mais Methis la tenait bien fermement son opposante à terre. Elle tenta alors de l’éjecter de force en intensifiant on cosmos jusqu’à ce qu’elle se sente soudainement affligée d’une fatigue grandissante.

— Que m’arrive-t-il ? Je… me… sens… de… plus… en… plus… fatigué…

— Je suis venue au monde avec un talent très particulier. Par simple contact physique, je peux absorber ton cosmos. Je ne le fais qu’avec les doigts, avec la paume de la main, tu aurais déjà perdu conscience.

Voilà donc pourquoi Methis porte en toutes circonstances des mitaines aux mains et que son Chronotector recouvre intégralement ses mains. À présent, elle était en train de vampiriser le cosmos d’Alia. La Saint du Sud devait trouver un moyen de se dégager et vite. Puisque c’est son cosmos qu’elle voulait, elle intensifia son cosmos considérablement et l’éjecta avec violence en dehors de son corps pour éjecter la Pallasite.

— Il te faudra autre chose pour me vaincre !

— Ça tombe bien ! J’ai exactement ce qu’il faut ! « Black Hole Rejection » !

La Pallasite tendit ses bras en avant et fit apparaitre une sphère entre ses mains qui s’agrandit démesurément lorsqu’elle écarta les bras jusque dans l’alignement de ses épaules. Methis projeta l’immense sphère de flamme en fusion intégralement constituée du cosmos vampirisé à Alia sur cette dernière. La Saint de la Croix du Sud encore un peu sonnée par la ponction de cosmos lui ayant été fait ne réagit pas à temps et fut frappée de plein fouet par son propre cosmos. Une imposante et redoutable colonne de flamme s’éleva dès lors du sol a où elle se tenait.

— J’ai gagné ! S’exclama Methis sur d’elle

Soudain elle ressentit une puissante douleur la vrillé de l’intérieur qui manqua de la faire chuter à genoux. La Pallasite ne comprenait pas pourquoi soudainement son corps tout entier tremblait ainsi qu’une douleur lancinante la parcourait. Methis finit par remarquer que son plastron était perforé au niveau de la cage thoracique comme si elle avait été piquée parc quelque chose.

— Impossible ! Je ne peux pas perdre sous les yeux de ma mère et de ma marraine !

La douleur se faisait de plus en plus tenace et insistante dans le corps de la Pallasite qui serrait les dents pour se tenir sur ses deux jambes quoiqu’il advienne. Dans la colonne de flamme se dessinait une silhouette qui ne cessait de se tenir orgueilleusement debout comme pour la narguer.

— Je ne laisserais pas la victoire m’échapper de la sorte ! « Black Hole Rejection » !!!

La Pallasite tendit ses bras en avant et fit apparaitre une sphère entre ses mains qui s’agrandit démesurément lorsqu’elle écarta les bras jusque dans l’alignement de ses épaules. Methis projeta cette fois-ci une véritable sphère d’antimatière sur la Saint de la Croix du Sud qui explosa à son contact dans un immense fracas sonore.

— Cette fois je l’ai eu !

— Tu disais !?

Cette voix qui résonna dans le dos de Methis n’était d’autre que celle d’Alia, mais alors quel était la chose sur la quel elle avait déchainé son cosmos ? Une fois le nuage de fumée et les flammes dissipés suite au souffle de l’explosion. La Pallasite put se rendre compte que la chose sur la quel elle s’était acharné un instant plutôt n’était d’autre que la Cloth de la Croix du Sud ayant reprise son apparence totémique ce qui voulait dire que… Alia était à présent dépourvue de toute protection ! Methis se retourna prestement afin de saisir cette chance inespérée d’obtenir la victoire, cependant il était déjà trop tard. Alia désormais plus vêtu que de son uniforme passa à l’offensive sans tarder.

— « Scarlet Stinger » !

La Saint de la Croix du Sud fit s’agrandir l’ongle de son index qui se teinta d’un rouge écarlate. Alia se déplaça à la vitesse de mach cinq et transperça Methis au même endroit que précédemment, le premier coup n’ayant servi qu’à affaiblir l’intégrité physique de son Chronotector. Elle s’immobilisa quelque mettre derrière son ennemi, le bras tendu vers l’avant tandis que la Pallasite fut traversée de part en part par un flash rougeoyant aveuglant et s’effondra à genoux.

— Je vais commencer le décompte : dix… neuf… huit… sept… six… cinq… quatre… trois… deux… un… Alia est déclaré vainqueur par Ko !

À cet instant Methis enragea de ne pas de n’avoir été en état de se relever à cause d’une simple piqure quand bien même son corps fut-il transpercé par celle-ci. Un profond cri de frustration s’échappa de la Pallasite qui retentit dans tout le stade tandis que pour sa part, la Saint de la Croix du Sud partait en direction de la sortie avec la victoire en poche.

— Ce fut un magnifique affrontement n’est-il pas ? S’exprima Saori en se tournant vers son amie.

— Je plussoi Athéna. Répondit Pallas en se tournant également. Soma, Sonia, vous pouvez être fière de votre fille. Fit-elle avec éloge envers les parents de la Saint.

— Je vous remercie pour ce compliment déesse Pallas, mais votre fille n’a pas démérité non plus.

— Méthis a tout joué en se reposant sur sa force brute, mais Alia c’est montré plus stratégique et a réussi a retourné la situation a son avantage, prenant ma fille au dépourvue par la même occasion.

La Pallasite était quoiqu’il advienne grande perdante de ce second tour et la douleur était telle qu’elle dû être évacuée en brancard par les assistants. Il n’y avait pas que la douleur physique qui l’empêchait de se relever, elle était aussi blessée dans son amour propre. Après un court instant d’interruption, les deux adversaires suivants firent leurs apparitions en grande pompe dans le stade.

— Le prochain affrontement oppose Delphes « Saint du Dragon » face à Alec « Saint de l’Hydre ».

L’un comme l’autre s'observa droit dans les yeux. Alors que Delphes appréhendait surtout le fait de devoir combattre sous les yeux de sa mère. Alec pour sa part avait un regard reflétant tout l’hostilité qu’il éprouve envers son opposante et qu’elle ressentait grâce à son hyperempathie.
Au moment même où le top fut donné, le Saint de l’Hydre se jeta sur la Saint du Dragon comme un prédateur sur une proie. Une pluie de coups s’abattit avec brutalité sur Delphes qui arrivait sans trop de mal à esquiver chaque assaut porté par Alec qui ne lui laissait en aucune façon placer une attaque.

— Passons à la vitesse supérieure ! « Hydra Venom » !

Le Saint de l’Hydre referma sa main et fit jaillir ses griffes. Alec entailla par la suite la surface du bras droit de Delphes avec une certaine fulgurance. Dès que la Saint du Dragon ressentit les griffes de métal déchirer sa chair, elle prit appui contre le sol pour bondir en arrière et se porta une main à l’emplacement de l’entaille. Néanmoins, elle se reprit très vite et enchaina.

— « Dragon Tail » !

La Saint du Dragon tendit son bras droit en avant, la pièce représentant la queue du dragon s’anima dès lors. Sous la volonté de Delphes, celle fondit sur Alec qui l’esquiva aisément, cependant la pointe en diamant ornant l’extrémité de la queue revint à la charge. Celle-ci la harcela encore et encore tant qu’elle n’aura pas atteint sa cible désignée.

— Je tiens cette fois-ci !

La chaine de métal s’enroula entour su poignet gauche du Saint de l’Hydre à présent pris au piège de la Saint du Dragon qui semblait anormalement essoufflé et en sueur.

— « Rozan Sho Ryu Ha » !

La Saint du Dragon plaça son poing droit en retrait et y concentra son cosmos. Delphes rabattit son poing en avant et déchaina la fureur de son cosmos sous la forme d’une décharge cosmique prenant l’apparence d’un dragon verdoyant. Elle asséna un violent uppercut dans la mâchoire d’Alec qui fut catapulté en l’air, la charge cosmique ascendante étoila par la même occasion le sol de fissure autour de l’emplacement de Delphes. Malgré la violence déployée par la Saint du Dragon envers le Saint de l’Hydre, celui-ci parvient à se rattraper et atterrit en se réceptionnant parfaitement sur ses jambes comme si l’attaque ne lui avait rien fait.

— Comment est-ce que !?

— Le poison fait déjà son effet et en plus tu fais preuve d’un manque de volonté affligeant.

Le Saint de l’Hydre laissa ensuite le silence planer quelque instant dans l’enceinte du stade avant de poursuivre ce qu’il avait à dire que causerait d’ailleurs bien plus de dommage qu’une attaque de nature cosmique.

— Sais-tu quelle est la différence qui nous sépare ?

— Nos puissances respectives ?

— Je pense plutôt à nos parents en l’occurrence.

— Comment ça ?

— Que ce soit moi ou encore cette emmerdeuse d’Alia, nous avons été souhaités et voulus par nos parents. Nous sommes le résultat de cet amour alors que toi…Tu n’es qu’un accident !

Ces paroles heurtèrent Delphes de plein fouet comme un coup de poing donné en plein figure. Tout ce qu’il venait de proféré, était une vérité et elle le savait que trop bien. La Saint du Dragon avait déjà un complexe d’infériorité vis-à-vis de ses parents qu’elle tente rendre fière d’elle par rapport à ça autant que faire se peut.

— Tu n’as jamais été désiré par tes parents ! Tu es arrivé comme ça du jour au lendemain et de par ce fait tu n’es qu’un accident ! Jamais tu ne seras considéré ou aimé par tes parents à juste titre !

— Arrête ! Arrête !

— Et tu sais pourquoi !? Parce qu’à chaque fois qu’il te regarde, ils voient cette enfant qui est arrivée dans leur vie comme un cheveu sur la soupe !

C’était de la violence psychologique à l’état pur qui frappait Delphes d’autant plus fort qu’elle était hyperempathique. Ces paroles odieuses frappèrent également Integra en plein cœur, c’était sa sensibilité en tant que mère qui prenait un coup. Assister aux odieuses paroles du Saint de l’Hydre à l’encontre de sa fille était comme recevoir une gifle en pleine figure à chaque mot qu’il proférait. La Gold Saint des Gémeaux finit par frapper à deux mains la rambarde et se tourna, furieuse dans la direction de la Gold Saint du Cancer

— Fais le taire ! Immédiatement !

— Que veux-tu que j'y fasse Integra ? C’est une affaire entre eux après tout.

Les mains d’Integra se crispèrent à l’idée qu’elle ne puisse rien faire pour protéger sa fille de ces paroles vicieuses n’ayant que pour but que de la faire souffrir. Pour sa part, le Saint de l’Hydre en avait terminé et à présent il allait en finir avec son opposante qui est psychologiquement déstabilisé comme il le souhaitait.

— « Herakles Mō Shū Ken » !

Le Saint de l’Hydre réunit ses poings devant lui, faisant jaillir l’ensemble de ses forces cosmique autour de lui qui firent trembler la structure du stade. Alec rabattit son poing droit en avant et projeta une gigantesque boule cosmique sur Delphes. Cependant, cette dernière para son poing grâce à son bouclier.

— Tu as encore de bons réflexes malgré le poison de l’hydre qui parcourt ton corps

— Je ne me laisserais par vaincre aussi facilement ! Je vais te vaincre afin de pouvoir rendre mes parents fiers de moi !!!

— Tu devrais plutôt apprendre à surveiller ta garde !

Le Saint de l’Hydre asséna un coup de dans le ventre de la Saint du Dragon en passant avec son second poing par en dessous de son bouclier. La violence de la décharge cosmique projeta littéralement Delphes dans les cieux à vive allure. Alec la suivit aussitôt en bondissant en l’air et enchaina avec un non moins violent coup en marteau sur le crâne de son opposante qu’il sublima avec son cosmos. Le corps de Delphes s’écrasa alors avec violence contre le sol tandis que son adversaire fondit à présent en piqué et lui enfonça son genou dans le ventre avec toute la puissance de l’impact amplifié par la vitesse de sa chute. Alec reprit sa place initiale tandis que Delphes eut toute la peine du monde à se redresser. Elle n’en démordait pas, elle aurait la victoire quoiqu’il lui en fasse baver.

— Ce n’est pas enco…

Delphes referma ses mains sur son ventre et chuta à genoux alors qu’elle vomissait une importante quantité de sang d’une seule traite. Le décompte effectué par la Saint du Lièvre débuta alors, mais malgré toute sa détermination et sa volonté, Delphes ne fut pas capable de se relever et fut déclaré vaincu par forfait. Aussitôt le combat terminé, la Gold Saint sauta par-dessus la rambarde du balcon et accourut auprès de sa fille.

— Delphes est-ce que ça va !?

Très péniblement, la Saint du Dragon releva la tête, les yeux humides de larmes, elle regarda sa mère avec une expression exprimant parfaitement la honte qu’elle éprouvait à l’instant.

— Maman… je suis désolé… encore une fois je t’ai déçu ainsi que père par la même occasion

— Ne dis pas ça Delphes

— Je vous ai fait honte dans ce com…

À nouveau la phrase de Delphes fut interrompue par important vomissement de sang qui termina sa course sur la surface dorée de l’armure portée par sa mère. N’étant également plus capable de marché et sévèrement blessé, la Saint du Dragon sera évacuée en brancard au côté de sa mère plus inquiète que jamais pour sa fille.

Alia qui avait assisté au combat de son amie depuis le début dans les tribunes réservées aux Saints en formation de la Palestre serait ses poings nerveusement et grinçait des dents. Elle se jura de lui faire payer tout ce qu’il a infligé à Delphes, que ce soit physiquement ou psychologiquement. À présent que les deux finalistes étaient connus, le combat qui s’annonçait promet d’être d’une intensité encore jamais vu auparavant.