Actions

Work Header

C’est pas une partie de Cluedo, merde !

Chapter Text

Lorsque le soleil se lèvera, il sera mort.

 

Et mort depuis au moins quelques heures...

 

Mais cela, Petyr Baelish, dit « Littlefinger », ne le savait pas encore.

 

Après tout, il n’était pas encore à l’article de la mort, comment aurait-il pu se douter de quoi que ce soit ?

 

Il avait une vie parfaite, et si l’on exceptait les quelques incidents qui s’étaient produits au cours de la soirée, il avait passé un bon moment au cours de sa réception.

 

Bon, certes, Arya Stark s’était encore faite remarquer en ne portant pas de tenue correspondant à ce qui était demandé (mais bon, c’était la fille de Cat, il pouvait bien lui pardonner ça...), et il s’était engueulé avec plusieurs personnes, sa femme y compris, mais en dehors de ça...

 

Hé bien, il était plutôt content de lui, en vérité.

 

Il n’avait absolument aucun doute sur le fait que, même si Missandei et Ver Gris mettaient leur menace à exécution, ceux-ci n’avaient absolument pas la moindre chance de gagner leur procès contre lui.

 

Et ce, même si ils parvenaient à trouver de vraies preuves contre lui (ce dont il doutait sincèrement), il se savait quasiment-intouchable.

 

Pas comme cet imbécile de Robert Baratheon qui s’était fait piéger bêtement par sa femme, ses deux beaux-frères et son ancien meilleur ami, entres autres...

 

Enfin, il fallait aussi dire que Littlefinger avait l’art et la manière de dissimuler les traces de ses actes crapuleux, contrairement à l’autre homme, qui était bien moins doué que lui à ce jeu.

 

Oh, il n’était ni idiot, ni naïf (il avait passé l’âge, définitivement), il savait parfaitement qu’au cours des dernières années, alors qu’il gravissait lentement les marches du pouvoir à Port-Réal, il s’était attiré les foudres de beaucoup, beaucoup de monde, et en réalité, il était plus que probable que même ses alliés soient désormais autant ses amis que ses ennemis.

 

En somme, personne ne l’aimait ici, et il le savait pertinemment, et il s’en contentait.

 

Mais malgré cela, il ne s’attendait pas le moins du monde à la tragédie qui allait le faucher en plein vol au cours de la nuit.

 

§§§§

 

Jamais il n’avait eu aussi mal de sa vie.

 

Cela faisait déjà plusieurs heures que la soirée était terminée, et il était désormais environ une heure du matin, et il était encore debout, quand, tout d’un coup, une terrible douleur se saisit de lui, le transperçant de part en part.

 

Et ce, sans qu’il puisse comprendre un seul instant ce qu’il était en train de lui arriver.

 

Il avait juste... tellement mal !

 

Les dernières heures s’étaient pourtant passées sans accroc, mais, sans qu’il saisisse d’où cette douleur venait, il se mit à hurler, déchiré en deux par la souffrance.

 

Qu’est-ce que... comment, et que lui arrivait-il au juste ?

 

À cette heure-ci de la nuit, sa femme dormait déjà, et son beau-fils n’était pas à la maison de toute façon, et il maudit soudainement cet état de fait, sentant inconsciemment la mort venir, réalisant avec horreur que les symptômes qu’il vivait actuellement étaient plutôt semblables à ceux que produisait un certain poison qu’il avait lui-même utilisé autrefois, afin de pouvoir épouser sa femme actuelle.

 

Se dirigeant le plus rapidement possible vers son téléphone portable, malgré la douleur qui lui sciait les jambes, il tapa le numéro des urgences, mais, avant qu’il ait pu expliquer son problème, ou même dire quoi que ce soit, il sentit une nouvelle décharge de douleur lui couper le souffle.

 

Il lâcha son portable, ce qui mit immédiatement fin à l’appel, et il s’écroula finalement sur le sol, raide mort.

 

La sonnerie du portable résonna une nouvelle fois, avant de s’éteindre pour de bon, l’appel de Littlefinger n’ayant peut-être pas été jugé comme étant suffisamment important pour qu’on le rappelle plus d’une fois, puisqu’il n’y eut plus aucun autre appel au cours de la nuit.

 

Le lendemain matin, un hurlement empli d’effroi déchira l’air, un hurlement que personne n’entendit.

 

Au cours de cette nuit-là, PetyrBaelish avait perdu la vie, empoisonné par une main inconnue, il était mort seul, et sans aucun soutien, et il était certain déjà que personne ne le regretterait.

 

Oui, il était mort, enfin diraient certains, mort après avoir tout fait quand il était encore vivant pour gravir l’échelle du chaos qu’il avait lui-même créé, après avoir mentit, trahi, arnaqué, manipulé, voire tué parfois, il avait fait souffrir un nombre innombrable de personnes, aussi...

 

Non, il est vrai, personne ne ressentirait de chagrin à cause de la mort de cet homme haï de tous, et dans son cas, le problème n’était pas de savoir qui aurait pu vouloir le tuer, mais plutôt qui aurait pu ne pas avoir envie de le faire.

 

Quelqu'un avait tué Petyr Baelish, l’avait fait sciemment, froidement, et maintenant, l’idée était de réussir à trouver qui l’avait fait, et surtout, pourquoi...

 

Car oui, en effet, si sa vie s’était achevée, et que son histoire à lui était complètement terminée, ce n’était pas le cas du mystère qui entourait sa mort, qui venait à peine d’apparaître et de commencer, et qui, dans les heures et les jours à suivre, n’allait que s’épaissir de plus en plus...

 

A suivre...