Actions

Work Header

La Sérénité de la Mort

Chapter Text

Disclaimer : JK Rowling et Stephenie Meyer possèdent respectivement Harry Potter et Twilight, ainsi que leurs personnages, deux séries de livres utilisées pour ce Crossover

Rating : T

Genre : Romance   

Pairing : Carlisle Cullen x Harry Potter 

Spoil : Twilight la Saga

Cette fic est écrite dans le cadre de la 99ème nuit écriture du FoF (Forum Francophone) pour le thème "Corps". Le principe est de faire un texte en une heure selon le thème imposé.

Il s’agit d’une petite série en 8 OS/Drabble que se suivent, sur 8 thèmes différents, mais tournant tous autour du couple formé par Carlisle et Harry, j’espère que vous aimerez !

Bonne lecture :)

°0o0°

Survivre

La famille Cullen était de nouveau secouée par une tragédie.

Jasper avait de nouveau perdu le contrôle de ses pulsions et il s’était attaqué à un homme, alors qu’ils étaient en sortie à New York.

Alice n’avait rien vu venir et elle s’en voulut aussitôt pour cela.

Cela aurait pu être évité, ils en étaient sûrs. Après tout, ils étaient tous présents avec Jasper quand cela se produisit.

Ils déambulaient tranquillement dans les rues grises de la ville qui ne dormait jamais, tout comme eux. Ils étaient tous allés chasser avant leur départ pour éviter justement d’avoir un coup de sang au milieu de la foule abandonnant.

L’Empathe avait eu un peu mal à la tête vers la fin de la journée, à cause justement de son don et des sentiments qui allaient et venaient autour de lui. Il avait réussi la plupart du temps à se concentrer sur la quiétude de Carlisle, mais le « bruit de fond » restait lancinant pour lui.

Pourtant il n’avait montré aucun signe d’envie de sang ou de faiblesse à part cela. Alors quand Jasper se retrouva soudain déchaîné, personne ne s’y attendait. Ils furent les seuls à voir l’ancien soldat se jeter à une vitesse inhumaine sur un homme quelconque en costard, qui passa près d’eux. Le reste de la foule humaine ne s’en rendit même pas compte, ils ne suspectèrent rien.

Les Cullen sursautèrent à la violence et à l’imprévisibilité de l’assaut, même Edward qui pouvait normalement lire dans les pensées… C’était comme si Jasper avait soudain agit par réflexe ! Quand ils arrivèrent tous à se glisser dans la ruelle où leur frère et fils se trouvait avec sa proie, ce ne fut que pour trouver l’homme déjà aux portes de la mort, gargouillant dans son propre sang. Carlisle ne pourrait pas le sauver et il douta même de le vouloir, car Jasper n’avait visiblement pas touché à son sang… Il avait dû ressentir quelque chose de terrible venant de cet homme pour qu’il agisse ainsi…

Le Télépathe se concentra immédiatement sur l’esprit de l’homme agonisant, en captant les pensées de son père. Si ce que Carlisle spéculait était vrai, alors peut-être l’homme ne devait pas être tout blanc et peut-être auraient-ils la possibilité de venir en aide à des humains qu’il aurait pu blesser.

Le Patriarche de la famille se rapprocha immédiatement de son premier fils lorsqu’il le vit se tendre, posant une main sur son épaule.

« Qu’as-tu vu Edward ? »

« Il… Il faut aller le sauver… Si on ne fait rien il va mourir ! »

Dès qu’il prononça ses mots, Alice entra en transe. Cependant personne n’y fit attention, ils étaient plus concernés parce ce qu’il se passait.

« Calme-toi Fils. » Dit doucement Carlisle. « Si nous nous précipitons, nous pourrions lui faire plus de mal que de bien. Qu’as-tu vu ? »

« Un jeune homme, je crois. Il était attaché, enfermé dans un endroit sordide et humide. Il était blessé et cela lui plaisait. » Cracha le vampire. « C’est un psychopathe obsessionnel… »

Edward lança un regard désolé vers Jasper et tout le monde comprit que c’était sûrement la raison pour laquelle le blond s’était attaqué à cet homme sans prévenir. Il avait senti ses émotions malsaines le frôler et il avait attaqué pour se débarrasser de la menace qui s’était approché trop près.

« Bien, est-ce que tu sais où il se trouve ? »

Le vampire ferma les yeux un instant, se concentrant de nouveau sur les pensées qu’il avait emmagasiné d’un coup de cet homme – si on pouvait appeler un tel monstre ainsi. Il capta quelques indices d’un endroit en banlieue, dans un quartier peu recommandable et pourtant parallèle à une grande avenue de commerce, à quelques pâtés de maisons du quartier d’affaire de la ville.

« Je pense pouvoir retrouver l’endroit. » Déclara finalement Edward en rouvrant les yeux.

Il sut instantanément que Jasper et Carlisle allaient l’accompagner, tandis qu’Emmett resterait avec le reste des filles, au cas où quelqu’un les aurait vu et essayeraient de s’en prendre à eux. C’était peu probable, mais ils n’étaient jamais trop prudents.

« Ne le laissez pas mourir. » Entendit le télépathe venant de sa sœur voyante.

Il ne prit pas le temps d’approfondir la question, la vie de ce garçon était en jeu, mais il rangea l’inquiétude d’Alice dans un coin de son cerveau. Cela ne pouvait signifier qu’une chose, ce jeune homme serait important pour leur famille ou pour au moins l’un d’entre eux.

Edward partit devant, retrouvant les lieux qu’il avait trouvés dans les pensées de cet homme. Il ne prêta presqu’aucune attention à son environnement, trop concentré qu’il était. Les rues se succédèrent à vitesse humaine, les frustrant tous comme ils n’auraient jamais cru l’être un jour. Jasper tenait à sauver ce garçon de ce qu’il supposait avoir subi aux mains de l’homme désormais mort, il avait commencé cette affaire, il se sentait l’obligation de la finir.

Quand ils arrivèrent enfin dans l’immeuble qu’Edward supposait être le repaire de ce malade, ils surent qu’ils ne s’étaient pas trompés et que l’homme que Jasper avait assassiné n’était pas juste en proie à des fantasmes sordides. Si l’un d’eux avait eu le don de psychométrie, l’histoire que cet endroit leur aurait raconté les aurait sûrement rendu fou… Ils se trouvaient dans une maison des horreurs, où se qui en servait généralement de modèle.

L’entrée semblait assez « commune » pour ce genre de bâtiment de banlieue à moitié abandonné, mais dès qu’ils passèrent une porte, c’était pour trouver de petites pièces qui ressemblaient plus à des cellules de prison. Le pire tenait sûrement dans les photos plus ou moins grandes qui couvraient les murs des pièces qui avaient déjà été… utilisées… Le sang séché, presque noir, maculait les murs et le sol. Il ne dégageait plus d’odeur propre, cela sentait juste le fer.

Apparemment, leur détraqué se servait des pièces dans lesquelles il enfermait ses victimes, comme des mémoriels en leur « honneur » une fois qu’ils laissaient la vie leur échapper…

Edward craignit l’espace d’un instant que la jeune victime qu’il avait vu dans les pensées de l’homme, ne soit qu’un autre mort qu’il avait chéri plus que les autres. Mais Jasper se précipitait déjà dans une pièce plus loin, à la poursuite d’un battement de cœur faible et presque inaudible, même pour leurs supers-sens. Le vampire était sur ses talons, Carlisle juste derrière eux.

Quand ils arrivèrent dans la seule pièce cadenassée, qu’ils firent sauter avec étrangement une certaine difficulté, ils ne remarquèrent pas tout de suite les mêmes choses.

Jasper capta en premier l’absence totale de sentiments qui se dégageait de l’humain, avant de froncer les sourcils en semblant entre deux battements de cœurs. Il fut le second à s’approcher après Edward, le temps de bloquer sa respiration à cause de l’odeur de sang si forte et surtout bien plus riche que dans les autres pièces.

Edward n’avait même pas cherché à lire les pensées du jeune homme, peut-être par peur de ce qu’il pourrait y trouver. Il s’attarda plutôt sur son apparence globale, tout en le rejoignant pour le détacher. Ses cheveux noirs étaient longs, sales et emmêlés, sa peau couverte de sang et crasse était parsemé de blessures et contusions plus ou moins inquiétantes. Ses yeux verts et dorés étaient éteints et vieux – plus vieux que son apparence. Il portait des vêtements déchirés et en lambeaux, mais surtout ses bras et des jambes étaient cassés en plusieurs endroits, donnant l’impression qu’il avait plus que deux coudes et deux genoux…

Carlisle aurait sûrement dû être le premier à être aux côtés de ce patient, mais il était bloqué sur le pas de la porte. L’odeur du jeune homme l’avait agressé de plein fouet. Une étrange odeur de foudre, d’orage et de pluie. Une odeur envoutante, une odeur qui ne lui disait qu’une chose… Il avait trouvé son compagnon…

Mais alors que ses instincts se réjouissaient de cette nouvelle, la partie humaine de Carlisle gémit de protestation… Cette réalisation allait changer sa famille à jamais et peut-être même la détruire… !

A suivre…

°0o0°

Hey !

Nous commençons une nouvelle nuit aujourd’hui, qui risque de déborder soit sur Rituel de Protection, soit sur mes drabbles de la journée, mais qui sera donc également publié ! x)

Cette fois-ci, le vainqueur du sondage se trouve donc être Twilight/Harry Potter et j’ai décidé d’opter pour le couple Carlisle Cullen x Harry Potter.

Rapidement pour le thème « Corps » fait donc référence à l’état de cet homme mort, tué par Jasper et à celui de sa victime. Voilà pour l’explication !

Ensuite, pour parler un peu de ce premier chapitre, les informations ne viendront pas tout de suite (mais tout de même rapidement puisqu’il s’agit d’une histoire en 8 chapitres, je vous rappelle xP) mais vous saurez en temps et en heure ce que je veux que vous sachiez x)

L’histoire sera un peu sombre, mais elle n’est pas déprimante pour autant et elle se terminera bien, n’ayez crainte ;)

C’est tout ce que je dirais pour cette fois, car plus d’informations pourraient pour spoiler des choses, et vous savez quoi ? C’est pas l’heure xP

Au passage, un PS : le sondage pour la prochaine nuit est déjà disponible sur mon profil, donc n’hésitez pas à aller voter pour votre fandom !

Allez, à bientôt pour la suite et n’oubliez pas la review ;)