Actions

Work Header

Survivante malgré elle

Chapter Text

Je n'avais jamais abandonné ma quête pour retrouver Pettigrow. Je savais ce qu'il avait fais. Je savais que c'était lui qui avait trahi Lily et James. C'était lui le Gardien. Pendant douze ans, les gens m'avait vu comme une traîtresse. Si seulement ils savaient. Mais il n'était pas trop tard. Car Pettigrow était toujours en vie. Et Sirius aussi. A Azkaban mais en vie. J'avais quitté la maison que nous avions occupé tout les deux et je m'étais installée dans une petite maison à la campagne. Un jour, alors que je poursuivais mes recherches pour retrouver Peter, j'appris que Sirius s'était échappé d'Azkaban. Remus étant devenu professeur de Défense contre les Forces du Mal à Poudlard, je lui rendais donc une petite visite. Il ne me donna que peu d'informations. Remus ne savait pas que Sirius était innocent. Et il ne savait pas où se trouvait son ancien ami. Il me raconta quelques évènements qui s'étaient déroulés depuis la scolarisation d'Harry, le filleul de Sirius. J'étais assez impressionnée, je dois l'avouer. Et je n'étais pas surprise d'apprendre que Severus détestait Harry. D'après ce que j'avais compris, Harry ressemblait beaucoup à son père. Et James n'a jamais cessé de tourmenter Severus. Après ma visite, je décidais même d'aller le voir. Je savais qu'il s'était tourné vers les Forces du Mal durant sa jeunesse. Mais je savais aussi que maintenant, Dumbledore lui faisait confiance. Et Dumbledore ne se trompait jamais. Alors que j'allais pénétrer dans son bureau, la porte s'ouvrit en grand et une tête brune me percuta. Harry Potter.

- Oh ! Pardon.

- Ce n'est pas grave Harry.

 Je lui souris alors qu'il me regardait fixement, cherchant à savoir si il me connaissait ou pas.

 - Allez files, tu devrais rejoindre tes amis. Ils doivent être dans la Grande Salle.

- Euh... Oui... Au revoir.

 Il partit d'abord en marchant, se retourna pour me regarder une dernière fois avant de se diriger vers la Grande Salle en courant. Avant même de l'entendre parler, je sentis la présence de Severus dans mon dos.

 - Arrête de t'en prendre à lui Severus. James était peut-être un idiot mais son fils est loin de l'être, crois moi.

- Bonsoir Cassandre. Je suppose que ce n'est pas une visite de courtoisie.

 Je me tournais vers lui et le dévisageais.

 - Tu supposes bien.

- Entre.

 Je pénétrais dans son bureau et le regardais s'asseoir sur sa chaise. N'étant pas une élève et ne voulant pas qu'il me traite comme tel, je m'asseyais directement sur le bureau. Cela n'avait pas l'air de lui plaire mais tant pis.

 - Que veux-tu Cassandre ?

- J'aimerais savoir si tu as des informations sur Sirius ou sur Pettigrow.

- Ton petit Sirius adoré ne t'a pas donné de nouvelles après son évasion ?

- Arrêtes de faire l'idiot Sev'. C'est James qui a poussé Remus et Sirius à s'en prendre à toi. Tu le sais très bien. Chaque groupe a son leader.

- Écoutes moi bien Cassandre. Je n'ai aucune idée de l'endroit où pourrait se trouver Sirius. Quant à Peter, il est mort. Tu te souviens ? Ton petit ami l'a fait explosé. Comme il a fait explosé ces douze Moldus.

 Je tentais tant bien que mal de ne pas céder à la colère qui bouillonnait en moi. Il ne rêvait que de ça. Je m'approchais de lui, menaçante.

 - Non, c'est à toi de m'écouter. Sirius n'était pas le Gardien. C'était Peter. C'est lui qui a envoyé James et Lily tout droit dans les bras de Tu-Sais-Qui.

 Je savais qu'il avait aimé Lily et je ne doutais pas qu'il l'aimait encore. A ce qu'il paraît, les filles sentent ce genre de choses.

 - Non, c'est Sirius.

- Sirius et moi étions ensemble depuis six ans lorsque c'est arrivé. Je sais que ce n'est pas lui.

 Il sembla peser le pour et le contre.

 - D'accord, admettons que Sirius soit innocent. Pourquoi est-ce que Peter reviendrait à Poudlard ?

- Pour tuer Harry par exemple ?

- Ce n'est qu'un enfant.

- Je ne me souviens pas que tu ais combattu ton professeur de Défense contre les Forces du Mal en première année. Ni que tu ais vaincu un Basilic en deuxième année.

- D'accord, un enfant avec des capacités.

- Tu vois quand tu veux. Bon, si il se passe quelque chose d'anormal ici, dis le moi.

- D'accord.

- Bonne nuit Severus.

- Ouais, c'est ça.

 J'allais partir mais finalement, je me tournais vers lui.

 - Tu sais, je t'ai toujours trouvé gentil.

 Il parut sincèrement surpris puis son visage reprit une apparence froide et distante.

 - Bonne nuit Cassandre.

 En repartant je croisais Minerva McGonnagal, mon ancienne professeure de Métamorphose.

 - Bonsoir Mlle Smith. Je ne m'attendais pas à vous voir ici.

- Bonsoir Professeure McGonagall. Je suis simplement venue rendre visite à Remus.

- Je sais pourquoi vous êtes venue. Je vous rappelle que le château est sous la garde des Détraqueurs car un dangereux criminel s'est évadé d'Azkaban.

- Un dangereux criminel ? Professeure, Sirius n'a rien fait.

- Vous le pensez encore innocent après toutes ces années ? Après tout ce qu'il vous a fait subir ?

- Vous l'avez eu comme élève, il vous a déjà paru dangereux ?

- Les gens changent Mlle Smith, les gens changent.

 Je faisais demi tour et quittais le château.