Actions

Work Header

Percy Jackson, fils du Ciel, Empereur du Troisième Empire Romain

Chapter Text

Cela faisait bien longtemps qu’Uranus, aussi connu sous le nom d’Ouranos par les grecs, n’était pas descendu depuis son palais céleste pour errer sur Terre. Beaucoup ont cru qu’il fut vaincu par son propre fils, Kronos, alors qu’en fait, il avait décidé de se retirer tout en laissant croire à ses enfants qu’il était vaincu. De toute façon, il ne supportait plus du tout l’horrible musaraigne qu’était sa femme, Terra. Et puis, c’est elle qui avait convaincu son propre fils de l’attaquer, pour lui, c’était semblable à une demande de divorce. En tout cas, c’est ainsi qu’il finit par vivre dans son palais céleste, observant la vie, s’amusant des guerres entre Titans et Dieux, et il récompensa subtilement son petit-fils, Jupiter, en lui accordant un certain contrôle sur son domaine. Bien évidemment, le contrôle de Jupiter sur les cieux était ridicule, mais ça, personne à part lui, Terra, et ses nièces, les parques (moires), ne pouvait le savoir.

Cependant, très vite, le primordial des cieux et des constellations commença à s’ennuyer, et au bout de plusieurs milliers d’années, il décida d’errer une fois de plus sur Terre. C’est ainsi qu’il finit à New-York, où il rencontra une femme des plus ravissantes. Cette dernière s’appelait Sally Jackson, et était une femme d’une beauté sans pareil. Tout d’abord, elle était gentille, d’une douceur incomparable, sans compter qu’elle était courageuse, et ne fut pas du tout intimidé lorsqu’elle apprit qui était Uranus. C’est ainsi qu’ils entretinrent une relation en 1992, ce qui entraina la naissance d’un jeune garçon le 18 août 1993, qu’ils nommèrent tout deux Perseus Jackson.

C’est à la naissance de son fils qu’Uranus eut une idée fantastique. Les dieux étaient de plus en plus corrompus, et il détestait les grecs. Or, il était parfaitement au courant de l’existence d’un camp romain, situé en Californie. C’est alors qu’il élabora un plan des plus intéressants, décidant qu’il était temps que les dieux, et les mortels se souviennent de lui. Et pour se faire, son fils allait être l’instrument de ses desseins. Après tout, qui mieux que son fils pourrait l’honorer ?

C’est ainsi qu’il proposa à Sally de quitter New-York, et de déménager en Californie à Los Angeles. Bien qu’il ne fût pas affecté par les anciennes lois, il ne pourrait vivre avec elle car il devait gérer la cour céleste, et lui proposa alors un soutien financier conséquent, ainsi qu’une protection contre les monstres. Cette dernière accepta, et c’est ainsi que dans le New-York Times, Sally Jackson apparut en première page en tant que l’heureuse gagnante du plus gros Loto de l’histoire des Etats-Unis, soit 500 millions de dollars. Cette dernière ne perdit pas de temps, et avec l’aide d’Uranus, déménagea en Californie, ayant acheté un immense gratte-ciel, avec tout un système de sécurité et des gardes du corps pour protéger son fils. Evidemment, les Gardes du Corps étaient des humains extra-lucides, capables de discerner les monstres, et entrainés dans l’art de la guerre. Il était une cinquantaine, chacun possédant une arme faite en argent céleste afin de pouvoir vaincre efficacement n’importe quelle menace, ainsi que des armes à feu basiques, car après tout, il ne fallait pas exclure les voleurs, terroristes ou kidnappeurs.

Les années s’écoulèrent, et Percy apprit dès son plus jeune âge qui était son père. Uranus visitait de temps en temps, déposant des cadeaux pour son fils, et lui apprenant à diriger, à être un véritable roi. Quant à elle, Sally devint une véritable femme d’affaire, apprenant à gérer la fortune qu’elle avait gagné, faisant des placements en bourse, rachetant des sociétés en faillite pour les renforcer, et les revendre dix fois leur prix. A la fin, elle décida de racheter des compagnies aériennes, sa façon d’honorer l’homme qu’elle aimait, et surnomma son groupe Uranus Airlines, créant ainsi la plus grande compagnie aérienne du monde. Elle réussit même à racheter la Compagnie Airbus, créant ainsi ses propres avions. C’est ainsi que Sally Jackson devint l’une des femmes les plus riches de la planète, et que Perseus devint l’un des héritiers les plus recherchés au monde.

 

De son côté, Perseus avait bien changé depuis qu’il était un simple bébé. Tout d’abord, il avait de splendides yeux bleus, tels des saphirs brillants au soleil, changeant en fonction de son humeur. Lorsqu’il était en colère, un véritable orage se déchainait dans ses prunelles. Il avait hérité des cheveux de sa mère, noir de jais, légèrement bouclés. Si ce n’est les cheveux, Perseus était la réplique parfaite de son père, dont il était très fier. Concernant son comportement, Perseus était quelqu’un de très social, sympathique, mais assez arrogant. Surement dû à ses gènes, mais aussi à sa position sociale. De plus, il insistait constamment pour que ses amis l’appellent Percy, mais seulement ses amis. Pour le reste du monde, c’était Perseus, et si une personne qu’il ne considérait pas comme ami avait le malheur de l’appeler Percy… Attendu la richesse de sa mère, Percy avait bénéficié de cours particuliers dès son plus jeune âge, concernant tous les domaines, que ce soit l’art, la politique, ou bien des domaines assez simples tels que l’informatique ou les langues. Ainsi, notre jeune héros parlait plusieurs langues, telles que le français, l’allemand, le russe, le grec (qu’il détestait, mais son père avait insisté, expliquant qu’il devrait être capable d’insulter et menacer les grecques), le latin, l’espagnol et l’italien. Il avait voulu apprendre le Mandarin et le Japonais, mais décida tout compte fait de ne pas le faire. Percy était un véritable petit génie, que ce soit dans les langues, en politique, et étonnamment, en informatique. Il aimait blaguer à propos de ça, disant souvent que le courant passait entre lui et les ordinateurs.

Malheureusement, et attendu sa popularité, Percy n’avait aucun véritable ami, et pouvait être assez seul, c’est la raison pour laquelle il passait son temps aux réceptions qu’organisait sa mère, car il aimait cet environnement où on pouvait avoir des amis, où on pouvait discuter, planifier, et en seulement quelques mots, décider du futur d’une personne. Il était si simple de détruire la réputation de quelqu’un, et c’est ainsi que pour éviter que la sienne soit détruite, n’hésita pas à annoncer dès ses dix ans, il annonça fièrement son homosexualité, ce qui au début créa un scandale, mais étant très apprécié, Percy fut facilement accepté, faisait alors souvent la couverture des magazines.

C’est ainsi qu’à partir de ses dix ans que Percy commença son entrainement avec son père pour apprendre à contrôler ses pouvoirs. Il apprit alors à lancer des éclairs, à créer d’immenses tempêtes, orages et typhons, mais aussi à former des chaines de ténèbres, indestructibles, pouvant immobiliser n’importe qui, même son père, ce dernier étant très fier de son fils. Il avait aussi hérité de la force monstrueuse de son père, devenant aussi fort qu’hercule. En termes de puissance pure, Percy, à seulement dix ans, était équivalent à un dieu mineur. Selon son père, au fur et à mesure qu’il grandirait, ses pouvoirs aussi grandiraient. Il estimait alors qu’à 18 ans, Percy serait plus puissant qu’un dieu Olympien. Après tout, il était le fils de l’être le plus puissant après Chaos. Pour fêter la fin de son entrainement à ses onze ans, Uranus décida de lui offrir une arme. Il choisit alors d’offrir à son fils un éclair, semblable à celui de Jupiter. L’éclair en lui-même était complètement pourpre, avec une poignée en Or impérial, se transformant en une chevalière en or sertie d’un saphir. Percy, étant un fan de Star Wars, aimait croire qu’il était un seigneur Sith, avec un double sabre laser, pouvant lancer des éclairs et déchainer la Force sur ses ennemis, ce qui amusait grandement sa mère et ses gardes du Corps. Quant à lui, Uranus aimait l’idée, surtout lorsque Percy commença à se prendre pour un Empereur Sith.

Empereur Sith ? Hm, ce n’est pas possible, mais pourquoi pas Empereur Romain ? pensa Uranus.

C’est ainsi qu’à 12 ans, notre héros fut emmené par une Limousine, vêtu d’un costume Stuart Hughes Diamond Edition, une paire d’A Testoni Noire aux pieds, ainsi que de sa chevalière en direction de San Francisco pour y rencontrer les demi-dieux vivant au Camp Jupiter, son père ayant décidé d’ignorer Lupa, la déesse louve.  Il était escorté par quatre mortels extra-lucides, ainsi que son père, car ce dernier voulait à tout prix présenté son fils, et si nécessaire, le protéger des Olympiens.