Actions

Work Header

Rituel de Protection

Chapter Text

Disclaimer : Harry Potter appartient à J. , Avengers appartient à licence Marvel et je ne fais aucun profit sur cette histoire (ou alors on ne m'a pas prévenu lol)

Bêta : Nemesis527 (un gros merci à elle !)

Rating : T

Genre : Romance, Emotional Comfort, Feeling Alone, Implied Torture

Crossover : Harry Potter & Avengers

Warning : Film Avengers + saga Harry Potter (post canon)

Pairing : Loki x Harry

Nous revoilà donc pour une nouvelle fanfiction. Cette fois-ci avec un joli petit Crossover entre les univers d'Avengers et d'Harry Potter ! Yeah ! Si vous êtes déjà passé sur mon profil, vous savez que j'en ai une dizaine d'autres à écrire et à publier sur cette association. Donc j'espère que c'est le début d'une grande aventure entre nous *clin d'œil séducteur*… Je rigole, arrêtez de me regarder avec ces têtes !

Bon sinon, pour l'anecdote, le prologue a été écrit après le 1er chapitre… Oui je sais, je suis bizarre… Mais arrêtez de me regarder comme ça purée de patateuh ! Sinon, cette fanfiction est déjà terminé car pour éviter que vous ayez à attendre, maintenant j'attends d'avoir entièrement terminé la fanfiction pour la poster, donc remerciez-moi !

Petite info supplémentaire, le début de la publication de cette fanfiction est donc mon cadeau de Noël et il y aura aujourd'hui aussi le chapitre 1 ! Ainsi que peut-être le chapitre 2 si j'ai de bons retours pour aujourd'hui !

Allez, bonne lecture :)

°0o0°

Prologue : Les deux Serpents

Lily venait de faire le tour du Cottage que son mari avait acheté sur recommandation d'Albus, et qui allait leur servir de cachette pendant la guerre. Dehors, des membres de l'Ordre du Phénix mettaient en place des sortilèges de protection. Lily n'était pas certaine que cela suffise réellement à les faire disparaître du regard de Voldemort, même s'ils mettaient la maison sous Fidelitas. Elle avait confiance en son mari et ses amis, ainsi qu'en les membres de l'Ordre, mais elle était réaliste et elle savait aussi que le Seigneur des Ténèbres était extrêmement puissant. Il s'en prenait aussi bien aux moldus qu'aux sorciers de rangs inférieurs, parce qu'il en avait les moyens après tout.

Après avoir reçu la visite de son ancien Directeur et avoir pris connaissance de la prophétie qui existait, pouvant tout aussi bien désigner son fils que celui d'Alice et Frank, la jeune femme s'était décidée à donner une carte supplémentaire à son petit Harry. Une protection qui ne serait sûrement pas de trop. Mais elle ne comptait pas en informer son mari. Elle aimait sincèrement James, mais sur certains points, il se montrait encore extrêmement intolérant, comme pour tout ce qui avait attrait à la magie noire par exemple. Et c'était un rituel de ce genre qu'elle comptait utiliser pour protéger Harry.

Elle avait mis longtemps à trouver quelque chose qui lui conviendrait, mais heureusement la bibliothèque du professeur Slughorn était bien remplie et avec toutes sortes d'ouvrages. Son professeur de potions n'avait eu besoin que de quelques battements de cils pour la laisser dans sa bibliothèque. Elle s'était sentit un peu mal d'user ainsi de la confiance du potionniste et de ses charmes sur lui, mais une mère était prête à tout pour son enfant. Elle avait préféré recopier le passage qui l'intéressait lorsqu'elle était enfin tombée sur ce qu'elle cherchait, plutôt que de demander à emporter le livre ou de chercher à l'emprunter "subtilement" sans demander la permission – comme dirait James ou Sirius. Et cela faisait maintenant plusieurs jours qu'elle avait réussi à rassembler les divers ingrédients dont elle aurait besoin.

« Bientôt mon petit ange, nous le ferons bientôt. Ce sera notre petit secret, rien qu'à nous deux. » Murmura-t-elle à son fils.

Ce dernier gazouillait joyeusement dans ses bras, inconscient du danger qui grandissait tous les jours un peu plus, inconscient qu'un mage surpuissant pourrait décider de le prendre pour cible, inconscient de l'atmosphère pesante de la maison, mais qu'il allégeait pourtant avec la joie qu'il y apportait. Il se contentait d'observer sa mère avec les mêmes yeux verts que les siens, en mordillant son poing et en agrippant le col de la chemise de sa mère de son autre menotte. Harry était juste heureux d'être aimé et d'être avec ses parents, et ces derniers le lui rendaient bien.

oOo

Lily haletait, épuisée. Elle comprenait maintenant pourquoi la magie noire était si dangereuse, un instant d'égarement et les conséquences pouvaient en être fatales. Pourtant, elle était certaine qu'elle n'était pas foncièrement mauvaise pour autant. La preuve étant qu'elle participerait à la protection de son petit amour. La rousse effaça d'un mouvement de la baguette les traces du rituel qu'elle venait de réaliser. Les inscriptions au sol s'estompèrent donc, les bougies à moitié fondues disparurent et il ne resta rien des sacrifices d'animaux qu'elle avait dû faire ou de la potion qu'elle avait préparée il y a deux jours.

Chancelante, elle se dirigea vers le petit autel sur lequel Harry l'attendait, nu comme au jour de sa naissance, mais entouré d'une bulle de chaleur. Pendant qu'elle vérifiait que tout allait bien, elle lança un sortilège de diagnostic, à elle et à son poupon, pour plus de sécurité. Le détaillant attentivement, elle ne put louper l'étrange symbole qui était apparu sous sa clavicule. Elle le retraça du bout du doigt, s'attendant presqu'à ce qu'il s'estompe, mais elle ne fit qu'arracher un bref sanglot à Harry.

Elle embrassa aussitôt ses joues pour calmer ses pleurs avant qu'ils ne commencent et cela marcha. Heureusement car elle n'était pas sûr de pouvoir s'occuper de lui tout de suite au vu de son état. Et comme il était hors de question que James découvre quoi que ce soit, ce qu'il ne manquerait pas de faire en la voyant dans le sous-sol de leur nouvelle maison, avec Harry nu sur un autel, elle ne pouvait pas non plus l'appeler. Son attention retourna sur le symbole inscrit sur la peau de son bébé.

Il s'agissait de deux serpents donnant l'impression de former la lettre S et de mordre la queue de l'autre, mais en y suivant attentivement le chemin du corps de chaque serpent, c'était bel et bien leur propre queue qu'ils mordaient. Cette attitude pour un serpent rappelait souvent celui de Jörmungandr, le mythologique serpent de mer tellement grand qu'il se retrouva à mordre sa queue. Il était aussi connu pour évoquer le cycle infini de la vie et de la mort par le cercle parfait qu'il formait, mais dans les mathématiques, l'infini était représenté comme un huit horizontal. Et à y regarder avec attention, la forme des deux serpents pouvait également être ce symbole tout compte fait.

Attrapant Harry dans ses bras, Lily se demanda si cela signifiait que son fils était sous la protection d'un serpent géant ? Si jamais James venait à l'apprendre un jour, il en tomberait sûrement dans les pommes ! Cependant, ce ne serait pas pour tout de suite et ne pouvant trouver une explication correcte à l'apparition d'une telle marque, elle décida de la cacher sous un glamour. Rhabillant ensuite Harry, elle demanda à une elfe de maison de le ramener dans son lit pour la nuit. Jetant cette fois un coup d'œil au parchemin sur lequel l'état de santé de son fils était inscrit, elle soupira de soulagement car tout allait bien pour lui. Passant ensuite à son propre parchemin avec un peu plus d'appréhension, elle ne put empêcher sa main de venir se poser sur son ventre… « Ablation de l'utérus »… Voilà ce qui se trouvait écrit à la toute fin…

Pour avoir voulu sauver son fils adoré, elle avait perdu définitivement la possibilité d'en enfanter d'autres… Elle ne savait pas si cette situation était ironique ou cruelle… Mais elle ne pouvait que l'accepter malheureusement. Pour l'instant, ce n'était pour elle que des mots sur un papier, mais cela deviendrait sûrement réel lorsque James se mettrait à parler d'avoir un autre enfant ou qu'un soudain élan maternel monterait en elle. Toutefois, au jour d'aujourd'hui, elle se sentait totalement détachée de ce qui venait de lui arriver. Elle pensait plutôt à faire des recherches sur la sorte de tatouage qui était apparue sur son petit garçon. Elle tenait à savoir sous quelle protection il avait été placé.

Alors qu'elle remontait du sous-sol, elle entendit soudain une puissante détonation. Paniquée, elle gravit les dernières marches qui la séparait du rez-de-chaussée, mais à peine arrivée sur le pas de la porte, elle entendit James lui crier de partir avec Harry, que Voldemort était là. Elle regretta presque de ne pas l'entendre plaisanter comme quoi il venait peut-être prendre un thé chez eux, même si la situation ne s'y prêtait pas, cela l'aurait stupidement rassurée. Mais rien, aucune blague déplacée ne s'échappa des lèvres de son mari et elle comprit qu'elle ne le reverrait sûrement plus…

Angoissée et sentant les larmes se mettre déjà à couler sur ses joues, elle se précipita dans les escaliers qui menaient aux chambres de l'étage, là où elle avait demandé à l'elfe de maison de déposer son fils. Elle arriva de justesse dans la chambre sans tomber. En bas, le bruit d'une porte sortant de ses gonds résonna douloureusement à ses oreilles. Elle attrapa rapidement Harry dans ses bras et chercha à transplaner loin d'ici, mais cela ne servit à rien, le mage noir avait pris le temps de placer des barrières pour les empêcher de fuir. Et ils étaient maintenant bloqué à l'étage, sans espoir de fuite. Elle allait devoir faire face et prier pour que son fils s'en sorte. Elle eut une dernière pensée pour cet utérus qu'elle venait de perdre, elle n'aurait pas le temps de s'en inquiéter finalement.

La porte de la chambre d'Harry se brisa pour laisser entrer Voldemort et Lily implora. Elle implora pour la vie de son tout petit, elle implora pour servir de martyre à sa place, elle implora pour qu'il ne meurt pas ce soir. Le Seigneur des Ténèbres lui laissa une chance d'y survivre elle, mais elle ne pouvait s'y résoudre. Elle ne pourrait pas vivre en sachant que James et Harry étaient morts cette nuit-là. Alors elle ne s'écarta pas. Derrière elle, elle sentit la magie de son fils s'agiter et une petite boule de lumière sortit soudain du cœur d'Harry pour remonter un étrange fil d'argent.

La protection qu'elle lui avait donnée avait-elle bel et bien marché ? Lily en aurait pleuré de joie et elle aurait serré Harry dans ses bras, si elle ne faisait pas déjà face à la menace qu'était Voldemort. Ce dernier leva sa baguette vers elle, agacé de la voir s'obstiner alors qu'il s'était pour une fois montré clément. On ne l'y reprendrait plus désormais, peu importe que ce soit ses Mangemorts qui implorent sa pitié.

La dernière chose que vit Lily ne fut pas le rayon vert mortel qui se précipitait vers elle, mais le fil d'argent qui cessait de briller et dont la lumière s'atténuait petit à petit. Elle aurait dû s'en douter, la magie de son bébé n'était pas encore assez forte pour lancer un appel à l'aide si puissant. Elle rassembla donc les dernières maigres quantités de magie qui lui restait pour jouer sa dernière carte. Si elle ne pouvait sauver Harry de son vivant, peut-être le pourrait-elle avec sa mort… ? L'Avada Kedavra la toucha en pleine poitrine et elle s'effondra sur le sol de la chambre d'enfant de son garçon adoré.

Plus tard dans la soirée, un vieil homme déclara Harry comme étant l'enfant de la prophétie et décida de le confier à sa dernière famille de sang pour qu'il vive loin du monde sorcier et de sa célébrité. Le sacrifice de Lily servirait à ériger de puissantes barrières contre Voldemort et ses Mangemorts grâce au lien de sang qui l'unissait à Pétunia. Une nouvelle vie commença alors pour Harry, sur le porche d'une maison, en pleine nuit froide de Novembre, une vie où il ne serait plus que le garçon qui avait défait « Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom »… Où il ne serait plus que le Survivant…

A suivre…

°0o0°

Et voilà pour ce prologue. Peut-être un peu court, mais bon, c'est un prologue, il n'a pas à être spécialement long ! (La prochaine fois, je fais une histoire qu'avec des prologues lol)

Plus sérieusement, je n'ai pas grand-chose à vous dire de plus, sauf que Lily est une vilaine fille qui fait des choses en cachette de son mari et que si vous voulez voir à quoi ressemble la marque qui est apparue sur Harry… Et bien vous n'aurez qu'à attendre un peu plus longtemps ! Dans quelques chapitres, je vous dirais comme faire xP

A bientôt mes petits sorciers !

Une review ou un sort !