Actions

Work Header

Prisonnière ?

Chapter Text

Amaryllis Lilian Potter n'arrivait pas à croire où sa vie l'avait mené, elle avait le plus souvent l'impression de vivre dans un cauchemar, surtout depuis la résurrection de Voldemort quatre ans auparavant. Sa vie n'avait jamais été facile, c'était vrai, mais elle s'était toujours battue, continuant à avancer malgré les morts de ceux qu'elle aimait, avançant dans un unique but, battre le meurtrier de ses parents et mettre fin une fois pour toute à cette guerre.

Et un peu plus d'un an auparavant elle avait réussi, après une bataille qui avait coûté beaucoup de vies, dans les deux camps d'ailleurs, elle avait réussi à vaincre Voldemort. Après la guerre, au début ça allait, enfin on ne la laissait pas tranquille les rares fois où elle sortait de chez elle, les journalistes l'assaillaient quand elle réussissait à sortir et à lutter contre le deuil pour quelques heures. Tout le monde la considérait comme une héroïne, mais ça ne dura pas longtemps. Rapidement des rumeurs furent crées par rapport à sa puissance et au danger qu'elle représentait, après tout elle avait vaincu Voldemort quand elle n'avait pas encore dix huit ans. Et puis elle était une fourchelangue, un signe des forces du mal non? 

Amaryllis supposait qu'elle aurait du le voir venir, après tout les gens s'étaient souvent retournés contre elle au cours de sa scolarité, mais elle avait quand même été surprise quand les aurors avaient débarqué chez elle pour l'arrêter. La belle sorcière aux yeux émeraudes et aux cheveux de jais avait donc été enfermée à Azkaban parce que la population britannique avait peur d'elle. Pour elle qui avait toujours été sensible aux détraqueurs, ça avait été une horreur et un véritable enfer, elle n'avait réussi à tenir le coup que grâce à Sirius, son défunt parrain. En effet ayant suivi son conseil, elle été devenue une animagus, mais pas n'importe quel, non en effet elle se transformait en phénix, un phénix au plumage rouge et noir et aux yeux émeraudes, mais un phénix néanmoins. Elle n'arrivait pas par contre, pour le moment en tout cas, à se servir des pouvoirs des phénix, elle ignorait même si ça lui été possible. Ce n'était que grâce à sa forme d'animagus qu'elle avait réussi à survivre et à ne pas devenir totalement folle. 

Cependant il semblerait que le fait que les gardes humains d'Azkaban aient rapporté qu'elle n'était pas devenu folle avait agité les foules de nouveau, le gouvernement craignaient qu'elle ne réussisse à s'échapper d'Azkaban comme son parrain avant elle. C'est pour cette raison qu'elle se trouvait dans une salle qu'elle n'avait jamais voulu revoir : la Salle du Voile de la Mort. 

Mais dans un sens même si c'était difficile pour elle d'être ici, le fait de savoir que c'était la fin, qu'elle n'aurait plus à souffrir et qu'elle pourrait rejoindre sa famille compensait cela. Après tout ne valait il pas mieux la mort qu'Azkaban ? 

C'est avec cette pensée en tête qu'Amaryllis s'avança et franchit d'elle même le Voile, sans un regard en arrière pour les sorciers qui la condamnaient. Elle avança dignement et sans regrets, après tout Teddy et Andromeda hériteraient de toute sa fortune et ils étaient en sécurité en dehors du pays. 

Traverser le voile était une expérience étrange, Amaryllis avait supposé que la mort serait instantanée mais à la place elle avait l'impression de tomber mais aussi d'être observée. Elle ne savait pas combien de temps elle était restée dans cette étrange dimension mais quand elle en sortit elle savait une chose, elle n'était pas morte. 

A la place elle se trouvait dans un endroit étrange, dépourvue entièrement de végétation, il y avait par contre des montagnes et tout était sec. Mais le plus étrange c'était une haute tour qu'elle voyait non loin d'elle, ce n'était pas tellement la tour qui la surprenait, bien que sa taille soit particulière, non c'était l’œil qu'elle voyait en haut de cette tour. Un oeil qui semblait être fixé sur elle, elle dut réprimer un frisson de dégoût en le sentant sur elle, il y avait tellement de noirceur dans cette magie.

Prise par sa contemplation du paysage elle n'entendit des pas venir à elle que trop tard. Elle se retourna brusquement, ses mouvements lents dû au voyage, pour se retrouver face à une créature horrible, ils étaient trois, vêtus d'une armure noire, ils avaient de longues oreilles pendantes et des dents pointues. Amaryllis n'eut pas le temps de voir beaucoup plus avant de se faire assommer.

C'est ainsi que commença le voyage d'Amaryllis Lilian Potter en Terre du Milieu, en la 2954 année du Troisième Age.