Actions

Work Header

Gohan et le Héros du Temps

Chapter Text



hebergeur d'image

La vie du jeune Gohan avait vite tournée au cauchemar. Alors qu'il rendait visite au mentor de son père, les retrouvailles furent interrompues par Radditz, le frère de Goku venant de l'espace pour l'engager à conquérir une lointaine planète car c'était apparemment ce que faisait les gens de la race de Goku, les Saiyens. Le petit métis-saiyen fut, devant le refus de son père d'accompagner son frère, kidnapper par ce dernier pour forcer Goku à coopérer et c'est la que la vie de Gohan bascula car malgré le fait que Goku et Piccolo avaient fini par vaincre Radditz et libérer Gohan de son emprise qu'il se retrouva à nouveau comme kidnappé par Piccolo, le grand rival de Goku. Le costaud Namek avait dit que c'était pour entraîner Gohan au combat en vue de l'arrivée d'autres Saiyen bien plus puissants que Radditz.

Gohan, après avoir retrouvé ses esprits, apprit la mort de son père et le sort qui lui était réservé. Il allait devoir survivre pendant 6 mois dans le désert où l'avait emmené Piccolo et par après, si il était toujours vivant, devoir s'entraîner jour et nuit contre le Namek. Autant dire que cette vision de l'avenir ne l'enchantait guère, préférant largement le confort de sa maison au Mont Paozu.

Le lendemain matin, Gohan se réveilla un peu groggy mais une fois réveillé, il constata qu'il était descendu de la falaise où il était perché et qu'il avait des vêtements identiques à ceux de son père. Il trouva ca fort étrange mais ne s'en fît pas plus que ca car il avait bien d'autre soucis en ce moment comme se trouver à manger et un abri pour la nuit suivante.

C'est lors des ces recherche que le fils de Goku trouva une petite grotte qui semblait inhabitée et qui donc semblait convenir pour un abri de fortune. Cependant après une petite exploration, cette grotte se révéla plus profonde qu'elle n'en avait l'air et semblait s'enfoncer longuement. La curiosité l'emportant, Gohan décida, à petit pas, de s'aventurer au plus profond de cette grotte. Le métis-saiyen arriva alors dans une large salle qui portait les traces d'une ancienne civilisation que Gohan reconnut comme celle des Namulia, une civilisation depuis longtemps disparue selon l'encyclopédie que le jeune garçon avait lue.

Sur le mur d'en face se trouvait une gravure imposante d'une sorte d'aigle avec à la place de la tête trois triangles formant un plus grand triangle. Les traits était assez carré comme si il s'agissait plus d'un emblème que d'un dessin. Intrigué, Gohan s'approcha et vit des symboles au bas de l'aigle. A première vue Gohan ne put déchiffrer ces symboles car il ne voyait pas à quelle écriture cela se rapportait mais après une longue réflexion, Gohan pensa qu'il s'agissait d'un ancien dialecte des Namulia et qu'il avait déjà vu une traduction d'un autre texte comportant les symboles sur le mur.

« Le...chemin...du...retour...s'ouvrira...si...vous. ..parlez...ami... » fit lentement Gohan.

« C'est bizarre comme phrase... » rajouta-t-il interloqué.

« Je sais que 'ami' en Namulien se dit 'Pryyand' mais je connais pas le mot dans ce dialecte... » dit-t-il à lui même.

Mais soudainement, l'aigle au-dessus des symboles se mit à briller de mille feux, le sol commença à trembler et ce qui servait de plafond semblait vouloir s'effondrer. L'aigle gravé au mur se scinda en deux pour laisser échapper une éblouissante lumière blanche qui éclaira toute la pièce et même au delà.

Pris de peur par la salle qui s'effondrait sur elle-même, Gohan se précipita vers la seule sortie qu'il voyait et s'engouffra dans cette dernière, disparaissant dans la blancheur immaculée de cette ouverture. Celle-ci se referma aussitôt et fut engloutie par l'effondrement de la salle.

Dans une paisible forêt, un jeune garçon donnait des coups d'épée dans le vide, il semblait s'entraîner seul au maniement de sa lame. Ses cris à chaque coup résonnèrent dans les bois alentours. Cependant il stoppa son entraînement quand il vit une large lumière blanche étincelante venant dans couloir pourtant toujours sombre.

Curieux, le jeune garçon alla voir ce que cela pouvait bien être et quand il arriva , tout ce qu'il vit c'était un enfant aux cheveux noirs vêtu d'une bien étrange façon. Une détail attira son attention, ce jeune garçon possédait une épée et cela intéressa beaucoup le garçon à la tunique verte. Ce dernier alla donc vers le garçon apparu mystérieusement pour engager la discussion.

« Salut ! » fit le garçon d'un ton enjoué.

Gohan tourna la tête vers la voix qu'il venait d'entendre et vit un garçon aux cheveux blonds, de grand yeux bleus et vêtu d'une tunique verte serrée par une simple ceinture brune. Une lanière rouge ceinturait le haut de son corps et il tenait en main un courte épée. Il avait aussi des genres de bottes brunes qui semblait un peu grande pour lui.

Son grand sourire jovial et assez avenant empêcha Gohan de s'enfuir de peur et lui répondit un « Bonjour » des plus timides.

« C'est toi qui a fait toute cette lumière ? » demanda le jeune interlocuteur de Gohan.

« Oui...mais je sais pas trop comment c'est arrivé... » répondit le métis-saiyen toujours aussi timide.

« En tout cas tu es la première personne de l'extérieur que je vois et en plus t'a une épée ! On pourra peut être s'entraîner tous les deux ! »

« Ha...heu...je sais pas trop m'en servir, je viens de l'avoir... » fit Gohan un peu plus à l'aise du à la franche sympathie du garçon en vert.

« Oh si tu veux je t'apprendrai, c'est pas difficile et comme ça je serais plus tout seul à m'entraîner ! »

« Allez viens, je te ramène au village et de là tu pourra repartir chez toi ou rester un moment si tu veux »

« Merci... » fit Gohan content de voir qu'il va pouvoir sortir de ce lieu étrange et retrouver le désert d'où il venait.

« Sinon je m'appelle Link et toi ? » demanda le jeune épéiste.

« Je..je m'appelle Gohan...Son Gohan et j'ai 6 ans. » répondit le fils de Goku.

« 6 ans ? T'es jeune pour te retrouver tout seul comme ça, moi j'ai 9 ans ! » fit Link étonné du jeune âge de Gohan.

« Mais pourquoi tu t'entraînais tout seul ? Il y a personne chez toi pour t'accompagner ? » demanda Gohan.

« Non il y a personne que ca intéresse..c'est pour ca que je suis content que tu ai une épée toi aussi, ca me fera de la compagnie. » répondit Link d'un air un peu triste.

« Mais nous voilà arrivé au village, je vais te présenter aux autres ! » rajouta-t-il alors que les deux garçons sortait de l'épaisse forêt pour se retrouver dans une petite plaine verdoyante avec néanmoins de gros arbres ici et là ainsi qu'une petite rivière traversant le village.

Gohan vit avec étonnement que la plupart des habitants du village étaient des enfants de l'âge de Link et qu'ils étaient tous vêtus de la même tunique verte.

Le nouveau venu provoqua un petit attroupement des quelques habitants du village. Gohan se sentit un peu gêné de se faire ainsi dévisager par ces enfants qu'ils ne connaissaient guère.

« C'est bien le truc le plus bizarre que tu nous ai rapporté ! » fit l'un des habitants.

« C'est pas un 'truc', c'est un garçon, vous le voyez bien tout de même ! » répondit Link.

« Oui on le voit bien mais il est bizarre, tout comme ces vêtements. » fit un autre habitant.

« Bah c'est parce qu'il vient de l'extérieur voilà tout. » répliqua Link prenant la parole à la place de Gohan bien trop timide pour répondre.

« De l'extérieur ?! Tu veux dire, d'en dehors de la forêt ?! » s'étonna un des enfants de la forêt.

« Oui, il a trouvé un passage secret et s'est retrouvé ici mais il ne sait plus rentrer par le même passage alors je voudrais demander au Vénérable Arbre Mojo l'autorisation de sortir pour qu'il puisse rentrer chez lui. » répondit celui qui avait trouvé l'étrange garçon venant de nulle part.

Des cris d'étonnement se firent entendre et les jeunes autour continuèrent à lui poser mille et une question mais Link mit fin à l'interrogatoire en disant qu'il fallait voir au plus vite le Vénérable Arbre Mojo qui était le maître des lieux ainsi que son protecteur. De plus son savoir millénaire et sa grande sagesse étaient reconnu par tous. Nul doute donc qu'il pourra conseiller Link et Gohan.

En traversant le village pour aller voir le vénérable protecteur de la forêt, Link fit une petite visite guidée en montrant où il habitait, où était le magasin et autre curiosité du village. Ce qui étonna Gohan c'est que tout le monde semblait vivre dans des troncs d'arbre dont la base avait été creusé pour y faire une habitation ou un commerce.

Passée le petit pont enjambant la rivière, les deux garçons arrivèrent à un espèce de couloir qui débouchait sur une autre petite pleine avec en son centre, un énorme arbre avec des racines tout aussi énorme. Un visage semblait comme gravé dans l'écorce et donnait une certaine forme humaine au végétal.

Cette taille gigantesque épata Gohan qui se dit que cet arbre devait vraiment être vieux pour avoir une taille aussi imposante.

Arrivé au pied de l'arbre, Link expliqua sa 'trouvaille' à l'Arbre Mojo qui, après avoir écouté son jeune protégé, réfléchît un instant avant de répondre.

« Mmmh...ce garçon ne semble pas de notre monde... » fit-il d'une voix caverneuse.

Cette voix étrange apeura quelque peu Gohan qui fît un pas en arrière mais il fut rassuré par Link en lui disant qu'il n'avait absolument rien à craindre.

« Il serait donc arrivé par le passage dont j'ai ressenti la puissante énergie tout à l'heure...très étrange...je ne savais pas que ce passage existait encore. » continua le végétal millénaire.

« Vous connaissez ce passage d'où est arrivé Gohan ? » s'étonna Link.

« Oui, je le connais. » répondit l'Arbre Mojo.

Le grand arbre se mit alors à raconter ce qu'il savait sur ce passage qui était en fait une porte entre deux mondes qui avait servi aux Namulia, un des peuples qui vivait ici bien avant l'avènement de l'actuel Royaume d'Hyrule. Quand les Hyliens sont arrivé sur leur terres, ils ont chassé les Namuliens jusqu'au tréfonds de la forêt et quand ces derniers furent acculé, le chaman de ce peuple créa un passage entre ce monde-ci et celui d'où venait apparemment Gohan pour fuir les Hyliens et éviter ainsi une mort certaine. Quand Gohan expliqua ce qu'il avait lu sur ce qui avait servi de porte, l'Arbre Mojo pensa que le chaman avait sûrement dû laisser le passage ouvert d'une certaine façon, espérant un jour pouvoir revenir sur leur terres natales mais à la connaissance du grand arbre, les Namuliens ne sont jamais revenus.

Gohan et Link, qui s'étaient assis entre-temps, écoutèrent avec attention les dires du vieil arbre et une fois que ce dernier eu fini, le jeune garçon de la forêt intervint.

« Mais est-ce que vous connaissez le moyen pour que Gohan rentre chez lui ? »

« Je crains que ce passage n'a été créé que pour un seul aller-retour et que maintenant il soit fermé à jamais. » répondit l'Arbre Mojo.

« Mais...mais..alors...je pourrais jamais rentrer chez moi ?! » fit Gohan presque en pleurs, dévasté par cette nouvelle terrifiante.

« Mmmmh...en tout cas, pas par ce passage...mais je connais quelqu'un qui peut voyager entre les mondes, c'est un personnage étrange qui vends des masques au Marché d'Hyrule, il va et vient entre plusieurs mondes, peut être pourra-t-il te ramener dans le tien. » répondit l'arbre.

« C'est quoi un Marché ? » demanda Link intrigué par ce mot qu'il ne connaissait pas.

« C'est un lieu où on vends beaucoup de choses et c'est souvent moins cher que dans les magasins, ma maman y va souvent acheter des fruits et des légumes. » répondit Gohan.

« Ca à l'air chouette comme endroit ! » fit Link d'un ton joyeux.

Cependant l'Arbre Mojo avertît les deux jeunes garçons que ce fameux vendeur de masques ne venait que tous les trois mois, il fallait donc attendre son retour. Il fut décidé que Gohan resterait au village pendant ce temps là et Link proposa de lui même qu'il vienne habiter dans sa maison car un peu de compagnie lui plairait beaucoup. Bien sur, Gohan accepta cet état de fait vu qu'il ne pouvait rien faire d'autre en attendant et les deux jeunes garçons prirent congé du Vénérable Arbre Mojo et retournèrent au village au proprement dit.

« T'inquiète pas Gohan, à nous deux on va bien s'amuser et vu que tu va rester un peu ici, je vais pouvoir t'apprendre à te servir de ton épée, ca pourra t'être utile si tu dois te défendre ! » fit Link enthousiaste à l'idée d'avoir un partenaire d'entraînement qui semblait certes fort timide mais fort sympathique tout de même.

Gohan ne répondit rien, encore un peu choqué par les révélations du vieil arbre. Sur le chemin, les congénères de Link se pressèrent pour savoir ce qu'il en était pour le jeune inconnu mais Link leur demanda de le laisser tranquille, le temps qu'il s'installe et digère un peu le fait qu'il devra passer 3 mois dans ce monde qui lui était totalement inconnu.

Le nouvel ami de Gohan le conduisît alors chez lui pour montrer au métis-saiyen où il allait habiter pendant son séjour dans cette forêt.

La demeure du jeune Link se trouvait sur la seule hauteur du village et donc un peu à l'écart des autres habitations. Comme vu auparavant, c'était un arbre massif qui faisait office de maison. Il fallait pour cela escalader une échelle en bois pour arriver sur un petit balcon servant d'entrée. Link sorti une petite clé de sa tunique et ouvrît la porte. Une fois à l'intérieur, Gohan découvrît avec étonnement que si l'extérieur n'était pas très avenant, l'intérieur était des plus chaleureux.

Au fond de la pièce principale, à la droite de Gohan, se trouvait la table à manger avec encore les restes de ce qui semblait avoir été le petit-déjeuner. Juste à côté se trouvait une assez grosse pierre qui avait été creusée et transformée en foyer pour le feu. Encore à côté et plus sur la gauche, se trouvait une étagère avec tout le nécessaire de cuisine. Tout à fait à gauche se trouvait une autre pièce dont le rôle était apparemment juste de donner accès à l'étage du bas.

Au sol il y avait un grand tapis assez joliment décoré. Link ferma la porte, enleva ses bottes pour les poser à côté de la porte et alla poser son épée et son bouclier sur le mur de gauche, au dessus d'une armoire. Gohan fit de même et enleva ses bottines.

« Tiens, tu peux déposer ton épée sur l'armoire là si tu veux. » fit Link pour que Gohan se débarrasse un peu.

Gohan fit bien sur un timide « Merci » et alla déposer son épée à l'endroit indiqué.

« Ici c'est la pièce de vie, la bas au fond avec l'escalier qui descend, c'est la salle de bain et les toilettes et là-haut c'est ma chambre. Faudra que je te fasse un peu de place et trouver de quoi te faire un lit. » continua Link dans sa visite.

Cependant, le jeune garçon arrêta de parler quand il vit que Gohan n'avait pas arrêté de fixer la table où il y avait encore des restes de nourritures.

« T'a tellement faim que tu regardes mon reste de petit-déjeuner avec autant d'insistance ? » fit-il un peu amusé.

Cette réflexion fit prendre conscience à Gohan qu'il fixait bien trop cette nourriture et que cela n'était pas très poli, il en fut donc un peu gêné.

« ..O-oui...j'ai juste mangé deux pommes hier soir, c'est tout... » avoua-t-il.

« C'est pas grand chose... » répondit Link d'un air étonné.

« Je vais te préparer quelque chose moi ! Je sais pas faire grand chose mais tu verras c'est délicieux ! » rajouta-t-il d'un air plus enjoué et se dirigeant vers la cuisine.

Devant l'immobilisme de Gohan, Link tenta de le faire agir.

« Allez viens m'aider au lieu de rester planter là ! » cria le garçon de la forêt.

Gohan s'exécuta et se dirigea vers la cuisine pour aller aider son hôte. La bonne humeur et l'entrain de ce dernier fit que Gohan se sentait de plus en plus à l'aise et, même si il restait assez réservé, commençait aussi à se montrer moins timide et plus curieux sur la nourriture que Link et lui préparèrent où même sur les livres qui étaient sur une étagère à côté de l'armoire oû était posé l'épée de Gohan.

Link apprit à Gohan comment allumer un feu sans ces étrange 'allumettes' dont Gohan parlait et vit que son invité apprenait assez vite car il avait intégré la technique plutôt rapidement. Link mit alors la petite marmite où il avait mis le dîner qu'il préparait sur le feux allumé par Gohan, alla chercher l'épée de ce dernier et puis s'installa à table pour contempler la lame de son invité.

« Elle à l'air bien ton épée mais je pense qu'il faudrait un peu l'aiguiser » fit-il après l'avoir inspecté.

« Je sais pas moi, j'y connais rien la dedans. » répondit Gohan.

« C'est pas grave, je t'apprendrai si tu veux. » répliqua Link tout en remettant l'épée de Gohan dans son fourreau.

« Oui je veux bien, ca m'aidera pour mon entraînement. » fit Gohan qui n'avait pas oublier l'entraînement de Piccolo.

Link se demanda de quel entraînement Gohan parlait et ce dernier lui raconta alors les derniers événements qu'il avait vécu avant d'arriver ici. Le récit de Gohan passionna Link car rêvant de vivre une aventure palpitante même si ce que racontait son jeune invité n'avait pas l'air très joyeux surtout le fait que Gohan semblait avoir été abandonné à son propre sort en guise d'entraînement.

« Il est vraiment pas sympa ce Piccolo de t'avoir abandonné comme ça ! » s'exclama Link après que Gohan ai terminé son histoire.

« Oui il me fait peur mais il a dit que c'était important et je devais m'entraîner pour sauver la Terre. » répondit Gohan peu convaincu.

« Bah ! Tu vas t'entraîner avec moi et je te laisserai pas tout seul moi, ce sera bien plus chouette à deux ! » fit Link toujours d'un ton enjoué.

« Oui j'aime pas être seul donc c'est chouette que tu veuille bien t'entraîner avec moi ! » répondit Gohan.

La dessus, le dîner fut prêt et alors que Link pensait que Gohan allait se ruer sur la nourriture, il fut surpris de voir qu'il n'en fît rien et même si il mangea beaucoup, il mangeait d'une manière tout à fait civilisé malgré sa grande faim.

Après s'être rassasié et avouer qu'en effet Link n'avait pas menti car la nourriture était délicieuse, la vaisselle fut vite expédié pour passer la soirée près de la chaleur du feu. Link avait pris quelque livre pour les monter à Gohan qui semblait beaucoup apprécier de se cultiver et de découvrir de nouveau peuple ainsi que leur histoire. Link en apprit aussi pas mal car il n'avait à vrai dire jamais vraiment lu ces livres qu'il avait reçu car ce n'était pas vraiment sa passion mais ici, le fait que ca passionnait vraiment Gohan lui avait donné l'envie de lire et de partager ces moments de cultures avec son jeune invité.

Aux premiers bâillements du métis-saiyen, il fut décidé de conclure cette soirée littéraire pour aller se reposer, demain étant, selon ce que Link avait décidé, le premier jour d'entraînement à l'épée pour Gohan, il fallait donc être en forme.

Link et Gohan montèrent alors à l'étage par une échelle en bois et arrivèrent dans ce qui servait de chambre au jeune garçon aux cheveux blonds. Cette chambre était simplement un genre de mezzanine avec un lit, en bois évidemment, une petite commode pour les vêtements et un petit tapis au sol juste à côté du lit.

Link sortit une sorte de futon de son armoire à vêtements et le posa à terre.

« Bon pour cette nuit, je vais dormir la dessus et toi tu prendra mon lit le temps qu'on t'en fasse un à toi » fit le garçon à la tenue verte.

« Mais...t'es sur ? Je peux dormir sur le futon si tu préfères. » répliqua Gohan un peu gêné.

« Non c'est pas grave, tu peux le prendre, le futon est confortable aussi, je dormirai bien aussi. » rassura Link.

« Et si tu veux poser tes vêtements, tu peux le faire sur la commode là mais laisse moi un peu de place hein ! » rajouta-t-il, un peu plaisantin.

« Merci » fit laconiquement Gohan qui aurait bien voulu son pyjama pour dormir car c'est l'habitude qu'il avait à la maison.

Mais il se fit à la situation car décidément, rien n'était plus comme d'habitude depuis 2 jours. Il dénoua alors sa ceinture et se déshabilla pour ne garder que le caleçon blanc qu'il portait en dessous de sa tenue d'entraînement. Link l'imita et enleva sa tunique verte pour lui ne rester qu'avec le genre de caleçon vert qu'il portait habituellement et posa ses vêtements à côté de ceux de Gohan. Une fois de plus Link fut étonné par les manières de son invité car alors que lui plaçait ses vêtements sans trop y faire attention, Gohan, lui, avait méticuleusement plié ses vêtements avant de les placer sur la commode.

« Hé bien, tu sais sacrément bien plier tes vêtements toi ! Faudra que tu m'apprenne ça ! » fit Link, épaté.

« C'est ma maman qui me l'apprit, elle m'a dit que c'était pas bien de laisser ses vêtements pas pliés » répondit Gohan déjà couché.

« Heureusement que ta maman n'est pas là, elle me gronderait ! » plaisanta Link en se couchant lui aussi.

« Ha ca c'est sur et tu serais privé d'entraînement pendant 3 jours ! » répondit Gohan assez amusé par la réflexion de son hôte.

« Faut vite que tu m'apprenne à le faire alors, j'ai pas envie d'être puni ainsi ! » rigola Link.

Après ce trait d'humour, Link souffla la bougie qui leur servait d'éclairage et les deux garçons s'endormirent aussitôt.

Le lendemain matin, Link se leva le premier, Gohan étant sûrement assez fatigué par ses péripéties de la vieille. Le jeune garçon de la forêt descendit alors pour aller préparer le petit-déjeuner, le temps que Gohan se réveille. Ce que fit ce dernier un peu plus tard. Il se réveilla même en sursaut et mis quelque secondes à resituer où il était. En voyant les vêtements de son hôte encore à côté des siens, Gohan retrouva pleinement ses esprits. Le métis-saiyen sorti du lit, s'habilla et descendît dans la pièce centrale pour y retrouver Link et s'étonna de voir ce dernier encore uniquement vêtu de son caleçon alors qu'il était hors de la chambre car Chichi avait toujours dit que cela n'était pas correct d'être quasi nu en dehors de la chambre ou de la salle de bain mais comme il n'était pas chez lui, il se retint de faire la remarque. De plus c'est pas comme si cela le dérangeait vraiment.

« Ah tu te réveille à temps, le petit-déjeuner est prêt ! » fit Link en posant deux bol sur la table.

« Mais je propose qu'on mange sur la terrasse vu qu'il fait beau dehors » rajouta-t-il après avoir réfléchit un instant.

Gohan acquiesça d'un hochement de la tête et Link prit alors les deux bols pour les déposer sur un genre de passe plat qui se trouvait à côté de l'armoire où l'épée de Gohan était posée. Après avoir refermé la petite porte, Link tira sur une corde pour faire monter les deux bols jusque tout en haut.

Le fils de Goku regarda avec attention et trouva ce système simple mais fort ingénieux.

« Voilà, y'a plus qu'a monter tout en haut ! Je te montre le chemin ! » dit Link d'un ton toujours très joyeux.

Les deux garçons, Link en tête, passèrent dans la pièce du fond, où se trouvait l'escalier descendant à la salle de bain, pour monter à une échelle que se trouvait sur la gauche. Elle était assez longue et semblait traverser tout l'arbre qui faisait office de maison. Une fois au dessus, Gohan et Link se retrouvèrent sur la terrasse qui était en fait le sommet d'un arbre coupé à mi-hauteur. Une barrière en bois faisait le tour de la terrasse. De la paille avait été tressé entre chaque bout de bois pour avoir tout de même une certaine intimité dont Link semblait être assez friand.

Au milieu de la terrasse se trouvait une table et deux chaises ainsi que l'extrémité du passe plat. Une petite cheminée en pierre ressortait aussi au fond de la terrasse.

Link alla au passe-plat pour y prendre les deux bols et les posa sur la table alors que Gohan s'installa à cette même table. Link fit de même, attrapa un des bols et commença à manger avec la fourchette en bois qu'il avait planté dans la nourriture au préalable.

« Je crois bien que tu vas aimer, c'est des noix Mojo dans un peu de lait. » expliqua Link en commençant à manger.

Gohan hésita un instant puis commença lui aussi à manger car il se souvint que le repas d'hier soir fut assez bon donc il n'y pas de raison que le petit-déjeuner ne le soit pas. Et en effet, ce fut bon car Gohan dévora tout le bol sans en laisser une miette.

« C'est vrai que c'était délicieux, merci beaucoup ! » fit Gohan en reposant délicatement son bol.

« Je savais bien que tu aimerais ! » répondit Link assez content de voir que sa préparation plaisait à son invité.

« Mais en fait, c'est quoi ca vient d'où ces noix Mojo ? » demanda Gohan, curieux.

« C'est le fruit qui pousse sur les branches du Vénérable Arbre Mojo, c'est très nourrissant et assez délicieux. » répondit Link.

« Sinon tu vois comme on est bien ici au dessus. On est dehors, au soleil et personne pour nous embêter ! » rajouta-t-il en posant ses pieds sur la table et s'allongeant presque sur sa chaise qui ne reposait plus que sur deux pieds.

« C'est vrai que c'est chouette comme endroit et toi tu me fais penser à Papa qui, après ses entraînements, aimait bien se mettre en caleçon et se mettre comme toi à table, ca faisait toujours crier Maman qui trouvait ca très grossier. » fit Gohan d'un air amusé en pensant à cette similitude.

« Hé bien, elle a l'air sévère ta maman ! » répliqua Link.

Après cette petite discussion, Link s'excusa un moment car il voulait rester au soleil en silence car c'était une chose qu'il aimait beaucoup faire le matin après le petit-déjeuner quand le soleil donnait bien sur la terrasse. Il aimait la douce chaleur du soleil réchauffant son corps et aussi profiter du silence du matin qui n'était seulement brisé que par les piaillement d'oiseau divers. Il en profitait maintenant car il savait qu'une fois ses autres congénères réveillé et sortit de chez eux, le silence fera place à l'agitation quotidienne du village.

Gohan laissa donc son hôte profiter de ce moment et pris l'initiative de débarrasser la table et déposer les bols dans le passe-plat puis de les faire descendre jusqu'à la pièce principale à l'intérieur.

En ouvrant à nouveau les yeux, Link vit que la table avait été débarrassé et que Gohan était déjà descendu. Le garçon de la forêt se redressa sur sa chaise, la reposant sur ses quatre pieds, puis quitta la table pour rejoindre Gohan. Une fois en bas, il vit son invité occupé à laver les bols ainsi que les fourchettes. Cette initiative plu beaucoup à Link car lui en général n'avait souvent pas très envie de faire la vaisselle dès le matin, préférant la faire le soir ou le lendemain.

« Hé bien, merci Gohan, c'est sympa de faire la vaisselle directement ! » fit Link en posant sa main sur l'épaule gauche du jeune métis-saiyen.

« De rien, ma maman elle dit toujours qu'il faut faire la vaisselle tout de suite sinon tu en a trop et ca prends trop de temps. » répondit Gohan

« Elle a raison et pendant que tu termines, moi je vais m'habiller et après on pourra commencer l'entraînement ! » répliqua Link.

Gohan acquiesça d'un « D'accord » tout en continuant à terminer de laver les bols alors que Link remonta dans la chambre pour s'y habiller. Une fois cela fait, Gohan et Link prirent leurs épées respectives, enfilèrent leurs chaussures puis sortirent de la maison. Link ferma à clé et puis les deux garçons descendirent.

Au sol, Link pensa que Gohan avait d'abord besoin d'un bouclier et qu'il fallait donc lui trouver une écorce bien grosse. Pour cela Link emmena Gohan là où il s'entraînait d'habitude car il y avait pas mal d'arbre mort ou l'on pouvait obtenir une bonne écorce pour en faire un bouclier solide.

« Ils sont où tous les autres ? » se demanda Gohan en voyant le village quasi désert.

« La plupart ne sont pas encore réveillé, je dois bien être le seul à me lever si tôt. » répondit Link.

Le reste du chemin se fit en silence, Gohan admirant la luxuriante forêt qui l'entourait avec sa faune et sa flore assez diverse et qui lui était bien sur totalement inconnue.

Arrivé au lieu d'entraînement, qui était assez près de là où Gohan avait rencontré Link, ce dernier se saisit d'une écorce bien robuste pour la donner à Gohan.

« Voilà avec ca, tu devrais avoir un bon bouclier ! » fit le jeune blond.

« Mais...je sais pas comment on fabrique un bouclier... » fit Gohan un peu gêné.

« T'inquiète pas je vais t'aider à le faire. » rassura Link.

Les deux garçons s'assirent à terre et Link commença à expliquer comment lui avait taillé son bouclier à partir d'une écorce brute. En bon élève, Gohan écouta attentivement les instructions de Link et appliqua ces dernières avec précision. Link fut épaté par la capacité à intégrer très vite un concept et à l'appliquer. C'est pourquoi il ne fallu à Gohan que deux heures pour fabriquer son bouclier.

Gohan était donc prêt à commencer l'entraînement à l'épée et pendant les trois mois qui suivirent, ce fut l'activité principale des deux garçons. Chaque jour, pendant de nombreuses heures Gohan et Link croisaient le fer même si au début il fallu apprendre à Gohan les rudiments les plus basiques et que donc Link de son côté ne s'entraînait pas vraiment mais transmettre son savoir plaisait assez au garçon de la forêt. De plus l'idée qu'il ai au final un compagnon d'entraînement plaisait aussi à Link. Et comme Gohan apprenait vite, il allait vite pouvoir rependre ses séances de combat à l'épée.

Durant ces trois mois, Link et Gohan devinrent comme inséparables et même si Gohan avait bien été accepté par les autres Kokiri du village, mis à part Mido qui n'aimait pas trop cet étranger qui attirait l'attention de tout le monde, Link était vraiment son seul véritable ami dans le village.

D'ailleurs au fil du temps passé avec Link, Gohan remarqua que ce dernier était différent des autres Kokiri. Il ne l'était pas physiquement mais dans sa manière de penser, ses aspirations et son comportement, tout cela différait des autres qui, par exemple, ne pensait qu'à jouer, flâner, s'amuser sans se soucier de rien et mener une vie tranquille alors que Link rêvait d'aventure au delà de la forêt et ainsi voir le monde, rencontrer d'autres gens et pourquoi pas des gens maniant l'épée et pouvant lui apprendre leur techniques. Et si Gohan était plus proche du caractère des autres Kokiri, il préférait tout de même rester avec Link qui pouvait lui apprendre moult chose car il était bien plus débrouillard.

Les trois mois passé, le temps était venu d'aller voir ce fameux vendeur de masque qui, selon l'Arbre Mojo, pouvait voyager à travers les mondes. Gohan plaçait beaucoup d'espoir en cette personne pour pouvoir rentrer chez lui malgré le fait qu'il se plaisait bien ici.

« Bien..comme convenu, je vous autorise toi et Link à sortir de la forêt pour aller voir ce vendeur de masque mais faites bien attention à vous, le monde extérieur peut être assez dangereux même si j'ai confiance en Link pour accompagner Gohan sans soucis. » fit l'Arbre Mojo.

« Merci beaucoup Vénérable Arbre Mojo pour votre confiance et vous inquiétez pas, on s'est entraîné tous les jours, on est prêt au combat si il le faut ! » fit Link assez ravi.

« Moi aussi je vous dit merci Monsieur l'Arbre, sans vous, j'aurais jamais pu rentrer chez moi ! » fit à son tour Gohan.

Et alors que les deux garçons allaient partir pour le Citadelle d'Hyrule, un monstre gigantesque et fortement hideux doté d'un seul pied mais de multiples pinces et autre genre de pattes ressemblant à un mix entre un crabe et une araignée. Le plus visible étant son unique oeil assez énorme dont la pupille était jaune et le fond rouge.

Cette apparence hideuse effraya Link et surtout Gohan qui s'était placé derrière Link comme pour se cacher.

« Mojo...donne la pierre... » fit le monstre d'une voix étrange.

« Il n'en est pas question, cette pierre n'est pas pour les êtres maléfiques tel que toi » fit calmement l'Arbre Mojo.

« Alors...je vais devoir la prendre moi-même... » répondit le monstre en s'avançant vers l'arbre.

« Gohan ! On doit défendre le Vénérable Arbre Mojo ! » cria Link tout en sortant son épée de son fourreau de la main gauche et prenant de l'autre main, son bouclier.