Actions

Work Header

Au-dessus des nuages (le ciel est toujours bleu)

Chapter Text

L'air de la base souterraine est presque humide, incomparable avec la sécheresse de Jakku, qui vous brûlait la gorge et asséchait vos poumons, différent aussi de la morsure glaciale de chaque inspiration sur la planète terraformée qui est devenue Starkiller.
A l’intérieur de la cuve à Bacta Finn flotte en silence, les yeux fermés et le visage relaxé sous le masque respiratoire. Il n'a pas l'air de quelqu'un qui vient de frôler la mort et dont l'état du dos a fait jurer à voix basse le docteur qu'il l'a pris en charge lors que son arrivée dans l'infirmerie de la base de D'Qar.
Assise sur un banc de plastique face à la cuve, Rey frissonne et resserre un peu plus ses bras autour d'elle pour se réchauffer.
Finn est venu la chercher. Peu importe son inconfort, elle ne le laissera pas.

---

L'intérieur de la base n'est jamais calme et Rey a fini par apprendre à ignorer les passages incessants dans le couloir, ainsi que les curieux occasionnels qui passent la tête dans la pièce... Mais elle se redresse quand BB8 entre en sifflotant avec véhémence en binaire, un homme brun sur les talons. Le droïde vient butter doucement contre les jambes de la jeune femme qui lui sourit, tout en gardant un oeil prudent sur l'inconnu. Les médecins ont pour l'instant renoncé à la chasser, mais on ne sait jamais.
"Le docteur Kalonia dit qu'il va se remettre", répond-elle aux trilles interrogateurs.
A cela l'homme sourit largement et s'arrête à quelques pas d'elle. Il est bel homme et à l’air avenant malgré ses traits tirés… mais elle a depuis longtemps appris à ne pas se fier aux apparences.
"Tu dois être Rey, BB8 m'a beaucoup parlé de toi. Finn aussi d'ailleurs..." Son sourire s’adoucit quand son regard se pose sur le convalescent derrière elle, puis il tend la main. "Je suis Poe, Poe Dameron."
Rey ouvre de grands yeux.
“Vous être le maître de BB8. Et le meilleur pilote de la résistance !
- J’ai entendu dire que tu n’étais pas manchote non plus, réplique-t-il. Je voulais te remercier, sans toi ma mission n’aurait jamais été accomplie. Et tu nous as ramené Finn.
- C’est lui qui est venu me chercher, proteste-t-elle avec une loyauté butée. Il a affronté le Premier Ordre pour me sortir de là. Il s’est battu contre Kylo Ren.”
Ce n’est pas à elle de révéler à qui que ce soit le courage qu’a dû demander cet acte à Finn, si terrifié par la perspective de retomber entre les mains de ses anciens maîtres… Mais hors de question qu’elle laisse qui que ce soit douter de sa bravoure.

L’homme - Dameron - a l’air un peu amusé par sa déclaration, jusqu’à ce que la mention de Ren ne fige son expression jusque-là ouverte.
“J’étais entre les mains de Ren quand Finn m’a sauvé la vie, dit-il doucement. Tu n’as pas besoin de me dire qu’il est courageux, je le sais...
Elle ne trouve rien à dire en réponse à cela, sa propre captivité est encore trop récente pour qu’elle puisse en articuler quoi que ce soit, et elle ne s’est pas vraiment autorisé à revenir dessus depuis qu’elle est sur d’Qar. Trop de choses à penser, d’inquiétude et de deuil.
- Le docteur Kalonia m’a dit que tu n’as quitté le chevet de Finn que pour ton débriefing, poursuit-il. Tu dois être épuisée…
Aussi bienveillante la remarque soit-elle en apparence, la mention de sa vulnérabilité hérisse la paranoïa de Rey et elle carre ses épaules, relève le menton.
- Je ne le laisserai pas !
- Je ne suggérais rien de tel, réplique l’homme sans se laisser émouvoir par la pointe d’agressivité. Mais c’est l’heure où le mess commence à servir, et la Générale t’a affecté une chambre, je suis sûr que des vêtements propres et une bonne douche te feraient le plus grand bien… C’est la moindre de choses, après ce que tu as fait pour nous...”
Inexplicablement, Rey se sent rougir. La propreté n’a jamais été un impératif sur Jakku, et si elle a très tôt appris à prendre soin d’elle-même et de ses affaires, elle n’a eu que très rarement l’occasion d’utiliser une douche sonique. La proposition est tentante, mais elle n’aime pas se sentir en position d’infériorité… et surtout il y a Finn.

Dameron semble lire dans ses pensées car il poursuit son argumentaire :
“Finn est en sécurité ici, il ne sera pas seul. BB8 peut rester avec lui pendant qu’on sera au mess. S’il y a le moindre changement il nous avertira, pas vrai mon grand ? ”
Le droïde pivote sur lui-même avec un trille affirmatif et roule jusqu’à la cuve de bacta devant laquelle il se plante en oscillant pour monter la garde, bippe quelques notes menaçantes signifiant qu’il faudra lui passer sur le corps pour atteindre Voleur-allié-Finn. Son maître sourit de manière indulgente.
“C’est l’esprit bonhomme. Mais tâche de ne pas électrocuter une infirmière, ok ? Il se tourne de nouveau vers Rey, met ses mains dans ses poches. J’allais justement au mess, je peux te montrer le chemin si tu veux.”
Rey hésite une dernière fois, puis hoche la tête, décision prise. L’expérience lui a appris a se méfier des offres trop belles ou des étrangers trop sympathiques... mais aussi à se faire très vite une idée fiable du genre de personne à laquelle elle a affaire. Et son instinct lui dit qu’elle peut faire confiance à Dameron. Le fait qu’il ait l’approbation de Finn et de BB8 ne gâche rien.
“D’accord… Je reviens bientôt, ajoute-t-elle en venant poser une main sur le plastaverre de la cuve, au niveau du cœur de Finn, avant de se détourner et d’attraper son bâton et sa maigre besace. Je suis prête, Mr Dameron.
- Génial, c’est par là. Et appelle moi Poe.”