Actions

Work Header

Cubs

Chapter Text

Cubs
Chapitre 1
(partie 6 de l'ironie verse)

 

"- STARK !!! Je veux un bébé !"

Clint éclata d'un rire caquetant l'horreur absolue qui venait de se peindre sur le visage de Tony.
Le milliardaire semblait hésiter entre la fuite et....non, juste la fuite tout cours en fait.

"- Mais...mais…Rodolphe...heu...Je suis flatté mais heu...."

Rien que l'idée d'approcher Loki pour autre chose qu'une tape virile dans le dos faisait hurler intérieurement d'horreur Tony. Pas que Loki soit pas vaginalement motocultable hein ! Au contraire. Quiconque, quel que soit son sexe et ses préférences, qui ne trouverait pas le jotun consommable aurait probablement un gros problème. Mais Stark avait un tout petit peu d'instinct de survie. Se taper Loki ne valait pas de se faire massacrer par Fury.
Nick était incroyablement possessif et jaloux avec son mari...Sa femme...son Loki quoi.
Le Directeur Fury était quelqu'un qui pouvait être particulièrement mesquin dans certains cas.
Loki leva les yeux au ciel.

"- Vous êtes un idiot Stark."

Le rire de Clint se transforma en caquètement moqueur avant que Phil ne colle un petit taquet sur l'arrière du crâne de son fils adoptif

"- Ca suffit Clint." Le jeune héritier Black haïssait tellement son nom qu'il avait fini par effectivement faire changer son patronyme en plus de son prénom.
"- Mais la tête de Stark quoi ! La tête de Stark !"

Tony jeta un regard noir aux deux agents. Oui, bon, visiblement Loki venait encore de se moquer de lui. Mais flute a la fin et…

"- Clint…"
"- T'es pas drôle, P'pa."

Phil eut ce perpétuel sourire doux que tout le monde adorait.

"- Que voulez-vous à Stark avant qu'il ne fasse une attaque, Loki ?"

Loki était sa belle-mère quelque part. Certes, Nick était son meilleur ami, mais il avait aussi été le seul père qu'il avait connu.
La moue de Loki s'accentua.

"- Vous savez que Nick est stérile. Comme tous les immortels comme lui."

Ce qui semblait ravir Tony. L'idée de risquer de devenir père un jour le terrifiait. Il avait peut-être un enfant qui grandissait quelque part, conçut avant la création de son ark, mais au moins, maintenant, il aurait pu copuler avec la terre entière, il ne risquait plus rien.

"- Oui, et alors ?"
"- Et alors, je veux un enfant !"
"- Heu…et tu vas ouvrir les souscriptions ?"

Cette fois, c'est Tony qui se prit un taquet mais de la part de Bruce. Le calme scientifique avait compris ce que voulait le jotun.

"- Loki veut qu'on l'aide a concevoir un bébé de Fury."

Tony passa un peu au vert. Même si Fury était son prof de magie et qu'il s'était grandement attaché à lui, y trouvant lui aussi une figure paternelle plus respectable que Howard ne l'avait jamais été, l'intégralité de la conversation le perturbait grandement.

"- Heu…Allez dans une clinique pour ça ?"
"- Qu'est-ce que vous croyez, Stark ? J'ai déjà fait faire tous les tests possible et imaginable à mon mari. Il est plus sec qu'un désert."
"- Lokiiii !!!" Gémit Tony.

Bonjour les images mentales.

"- Son sperme est vide de toute vie."
"- LOKIIIIIIII !!!" Protesta encore Tony avant de se poser les mains sur les oreilles en murmurant pour lui-même "Lalalalala je n'entends rien. Lalalalalala."
"- Cessez d'être ridicule, Stark ! Je veux un enfant de mon mari et vous allez m'y aider ! Débrouillez-vous, mais je veux des résultats sous trois mois !"

Et sur cet oukase particulièrement décisif, Loki quitta le salon commun des Avengers ou il laissa un Steve livide et tremblant.
Mais…mais on ne parlait pas de ce genre de choses…Comme ca ! C'était… C'était…outrancier !
Histoire de se laver les yeux, Tony se précipita sur son petit copain pour le prendre dans ses bras.

"- Ne fais pas attention. Ce n'est rien."
"- C'est…Choquant."

La relation entre le milliardaire et le soldat était encore à ses balbutiements. Avec n'importe qui d'autre, Tony aurait déjà lâché l'affaire. Steve n'était pas du genre à coucher après le premier rendez-vous. Ni après le dixième d'ailleurs. Alors Tony prenait son temps. Pour la première fois de sa vie, il prenait le temps de sortir avec quelqu'un, d'apprendre à le connaitre autrement que pour son cul et a le désirer. C'était étrange mais affreusement agréable. A tel point que c'était Steve qui faisait les avances maintenant. Tony avait toujours su se faire désirer, mais pour la première fois, il découvrait la valeur d'être adoré.
Le capitaine était bon pour lui. Et inversement.

"- Qu'est-ce qui vous choque, Capitaine." Les poings sur les hanches, Héla toisait le capitaine avec un évident début de colère dans les yeux. La fille de Loki passait de plus en plus souvent, de plus en plus étourdissante dans ses robes de soie au décolleté affolant. "Que ma mère veuille un enfant ?" Elle réagissait comme elle aurait réagi à Asgard quand on crachait sur les enfants de sa mère. Ses frères et sœurs avaient toujours été les victimes de la peur d'Asgard.
"- Je crois qu'il est surtout choqué parce que Loki est toujours particulièrement cru sur les fonctions corporelles basiques." Sourit Phil.

Il s'était levé pour venir faire un baisemain à sa Dame.
Héla rosit très légèrement alors que Steve hochait frénétiquement la tete. Il n'était pas choqué parce que Loki voulait un enfant. Il était choqué qu'il en parle comme ca. Pour un homme comme lui, la franchise parfois très terre à terre de ce temps était déplacée.

"- Ma mère a toujours aimé avoir des enfants." Marmotta Hela, assise finalement sur les genoux de Phil. "Mais Odin ne l'a jamais laissé en être une."

Elle pouvait prendre l'apparence qu'elle voulait, comme sa mère, mais quand elle venait voir son Cavalier, elle se débrouillait toujours pour être plus petite que lui. C'était plus agréable quand il n'y avait pas un combat à mener pour se bouiner contre lui. Le corolaire pénible étant que Phil la voyait davantage comme une petite fille, juste une adolescente, qu'autre chose. Alors quand Thor en avait rajouté une couche après une petite visite à Jotunheim…..
Loki n'était même pas adulte pour les jotuns. Alors sa fille….un bébé en couches !
Héla se redressa soudain. Une fois de plus, Phil semblait un peu ailleurs.

"- …Phil ?...... PHIL ?????"

L'agent était perdu dans ses pensées. Encore.
Depuis qu'il était revenu de son année passée au loin dans son propre passé, il avait tendance a se perdre un peu dans ses pensées.
Elle ne fut pas la seule à paraitre inquiète.

"- Phil ?"

Il fallut que la petite déesse secoue son Cavalier pour qu'il réalise qu'on lui parlait.

"- Pardon. J'étais perdu dans mes pensées."
"- Ouai. Et c'est de plus en plus souvent." Marmotta Clint, les sourcils froncés.

Phil soupira.

"- Mes excuses."
"- Tu sais qu'on s'en fiche de tes excuses hein. On est juste inquiets pour toi."

Phil retint difficilement une grimace. Il n'aimait pas rendre les gens autour de lui inquiets. Il s'était tellement longtemps débrouillé tout seul qu'inquiéter son entourage le mettait toujours affreusement mal à l'aise. Et tous les hurlements de l'univers de Nick n'y avaient jamais rien changés.
Steve finit par venir s'accroupir devant l'agent.
Malgré tout ce qui pourrait se passer, Phil aurait toujours un crush de gamin sur le Capitaine.

"- Phil… Nous sommes tes amis. Nous voyons tous que tu es…ailleurs…perdu…depuis ton retour. Nous nous sommes inquiétés de ton absence. Ne t'étonnes pas de nous voir inquiet de ne pas te voir réellement avec nous."

Héla se mordit la langue de jalousie. Elle n'en voulait pas réellement au Capitaine, mais c'était son rôle à elle de s'occuper de son Cavalier.
Un énorme soupir échappa à l'agent.

"- Je me dis qu'il serait peut-être temps pour moi d'aller réellement solder mon passé"

Dumbledore était mort, le ministre aussi, la plus part de ceux qui l'avaient trahis et utilisés également….
Alors pourquoi pas ?
C'était logique après tout. Mais il n'y arrivait pas. Il avait peur… Peur de son passé.

"- Bon. Je fais préparer le jet." Coupa Stark en tapant dans ses mains. "Et je nous réserve un hôtel !"
"- Stark !"
"- Quoi, tu crois vraiment qu'on va t'empêcher d'y aller ? Ou pire que tu vas y aller sans nous ?"
"- Je suis tout à fait capable de m'occuper de Phil toute seule !" Persifla soudain Héla.

Hé ! Si elle pouvait passer un peu de temps avec son Cavalier hein…

"- Le Royaume des Morts va s'accorder de votre absence aussi longtemps ?" Steve était juste curieux. Sans doute la seule chose qui empêcha Héla de lui ouvrir la gorge avec les dents. Pourquoi cet humain avait-il toujours raison hein ? Et en plus pour lui pourrir son groove !
"- ….. Non…." Et elle en était désolée. " Mais je peux venir quelques heures par jour sans problème."

Steve eut un petit sourire pour la jeune déesse. Malgré tout son pouvoir et le danger qu'elle représentait, le Capitaine n'arrivait pas à la voir autrement que comme une petite nièce adorable mais encore un peu trop excitée par la vie. Ce qui était quand même remarquable en soit il fallait l'avouer.

"- Avant de prendre une décision drastique, quel qu'elle soit, peut-être devrions nous commencer par demander à Nick si nous pouvons partir. Mine de rien, Phil reste sous ses ordres. Et nous aussi."
"- Hé ! Ho ! Je suis sous les ordres de personne et certainement pas sous ceux de N'a qu'un œil hein !" Protesta immédiatement Tony mais personne ne l'écoutait.

Certes, il n'y avait que Phil, Clint et Natasha qui répondaient au Directeur du SHIELD mais ils considéraient tous plus ou moins Nick comme un arrière grand-oncle ronchon mais bienveillant. Même Snape c'était habitué au directeur du SHIELD. Les entendre débattre tous les deux ou même s'insulter avec quelque chose d'absolument délectable.

"- Le Directeur Fury sera là pour le diner." Prévint Jarvis.
"- Il fait quoi pour l'instant ?"
"- Le Directeur est en conversation avec le WSC et le Directeur Pierce."

Natasha grogna. Elle n'aimait pas Pierce, elle ne savait pas pourquoi.

XXXXXXXXXXXXXXXXXX

Fury avait été bien plus concilient qu'il ne l'avait jamais été avait avant.
Le retour de sa femme dans sa vie l'avait visiblement nettement calmé.
Après les inévitables moqueries et allusions sous la ceinture de Stark sur les capacités intrinsèques d'un Loki pour garder un Fury dans de bonnes dispositions, le groupe au départ avait finalement été choisi.
Stark avait un peu boudé mais il avait accepté de rester avec Steve, Natasha et Bruce aux Etats-Unis.
Il fallait garder une force de frappe certaine sur place et si le besoin s'en faisait sentir, ils pouvaient rejoindre les autres très vite.
Tony avait un peu geint qu'il voulait aller visiter le monde magique anglais mais Steve le lui avait promis pour après le retour de l'autre groupe. Juste tous les deux.
Stark s'était incliné de bonnes grâces, les joues roses.
Jarvis aurait presque bu baiser les pieds du Capitaine. Ou avait-il été toutes ces années, hein ? Même Pepper n'avait jamais réussi à faire baisser pavillon aussi vite au milliardaire. Mais même un Tony Stark ne pouvait qu'abandonner à la perspective de quelques jours seuls avec son Capitaine en amoureux à Londres. Ou à Paris.

Finalement, Phil partirait avec Clint et Loki. Clint parce qu'il y avait quelques petits problèmes de succession encore à régler et que lui aussi DEVAIT faire face à son passé et Loki parce que les paroles de Steve ne l'avait jamais quitté. Un enfant loup du nom de Fenrir se baladait quelque part en Europe.
Peut-être n'était-il qu'un simple loup-garou que les allemands avaient réussi à attraper mais au cas où, il voulait être sur.
Malheureusement, comme il n'y connaissait rien en garou et que Clint était "juste" un oméga, se balader en Europe avec lui, et surtout en Angleterre, était une invitation à la catastrophe.
C'était pourquoi un Alpha et un Emissaire partiraient avec eux.
Le reste de la meute de l'alpha avait un peu chounié évidement mais l'alpha avait été intraitable. Ce serait une bonne occasion pour son second de faire ses preuves. Leur meute commençait à être trop grande, il était temps de laisser un essaim partir fonder une nouvelle colonie ailleurs.
Une fois arrivés en Europe, l'Alpha et l'Emissaire feraient le tour des meutes et des hunters du continent pour avoir des informations. Pas la peine de se préoccuper de l'Angleterre. Il n'y avait pas de meute sur l'ile. Les garous y étaient totalement désorganisés à force d'y être maltraité. Plus aucun des rares garous encore en vie là-bas ne savait de toute façon ce qu'était une meute alors….Le pays entier était un ramassis d'oméga à moitié fous qui attendaient la mort.
Malheureusement, personne n'y pouvait rien à part tenter de les convaincre de partir pour le continent. Le Ministère en place était le seul décisionnaire sur les lois appliquées.
Un jour, peut-être, y aurait-il un équivalent magique à l'ONU. Il y avait bien des réunions entre les plus grands sorciers des différents pays, mais c'était très informel malgré toute la pompe que les anglais voulaient y voir.

"- Je viens aussi."

Phil en fut stupéfait.

"- Snape, je ne sais pas si…"
"- Je veux voir ce que sont devenus mes Slytherins et Poudlard."

Phil devait bien admettre qu'il était aussi curieux de l'état de l'école. Quand il était partit, MacGonagall était en bonne voie pour être définitivement la Directrice après tout.

"- Ho ! Excellente idée !" Sourit Loki. Ce qui était bien la preuve que s'en était une très mauvaise. "Moi aussi je veux voir ce qu'ils ont fait de Slytherin."

Snape haussa un sourcil. Il était au courant de la balade dans le passé de Phil évidement, mais il se fichait un peu de ce qui s'était réellement passé. Il avait produit les potions qu'on lui avait demandées mais sortit de ca… Il se cognait totalement de Potter. Ils se toléraient poliment mais ne seraient jamais amis

"- Nous allons garder la surprise, hein." Murmura l'agent.

Snape grogna.
Bon, qu'est ce qui allait encore lui exploser au visage ?
Blasé, il commençait déjà à regretter la balade.

"- Quand partons nous ?"
"- Le temps que tout soit prêt avec le Ministère anglais. Quelques semaines." Rassura Nick.

Les anglais étaient lents en tout. Mais quand vous faisiez la paperasse encore avec des parchemins et des plumes d'oies, fallait pas s'étonner.
Le mépris général, même de Snape, rassura Phil. Si le Maitre-Potions avait eu un peu de mal à s'adapter au moins infiniment plus moderne de la magie américain, il n'avait mis que peu de temps à reconnaitre ses valeurs. Il était aussi écœuré que les autres par le retard pris par l'Angleterre et une partie de l'Europe.
Quant à Héla, elle rejoindrait Phil autant qu'elle le pourrait, dès que ses fonctions de Déesse de la Mort la laisserait faire. Déjà, elle était heureuse que son Cavalier soit aussi fort. Sans ça, jamais elle ne pourrait se libérer de son royaume aussi souvent et aussi longtemps.
D'ici quelques siècles, lorsque la magie de Phil aurait assez crut, elle pourrait probablement arpenter la surface de Midgar en permanence.
Nick n'en disait rien, mais il n'était pas sûr qu'avoir la Mort libre à la surface du monde soit une bonne idée.
Ca renvoyait à trop de prophéties pour qu'il s'en sente totalement à l'aise.