Actions

Work Header

Drabbles

Chapter Text

Kogami retient son souffle, devant le cadavre de Makishima. Son flingue fume encore pour avoir éliminé ce psychopathe.
Il n’a pas de regrets, mais souffre des conséquences de son acte.
Ce criminel ne tuera plus personne pour son plaisir sadique. Il ne menacera plus la vie de celle qu’il aime.
Meurtri, Kogami jette un dernier regard en arrière sur sa précédente vie. Il aimerait tellement se trouver auprès d’elle et la ramener saine et sauve au poste. Seulement, il serait à son tour considéré comme un criminel et incarcéré.
Il avait trop vécu avec une laisse pour accepter une muselière.
Pire, Akane lui en veut déjà. Elle ne lui pardonnera jamais d’avoir agi sans l’autorisation du système Sybille, d’avoir tué froidement et d’avoir piétiné leurs principes. Une larme lui échappe. Son cœur s’est brisé quand celui de sa cible s’est éteint.
Avec hésitation, Kogami amorce un premier pas vers la liberté totale.
Chaque fois que son pied se pose douloureusement sur le sol, il désire plus que tout revenir vers elle en courant.
La souffrance déchire tout à l’intérieur de lui.
Il l’aime. Il l’aimera toujours.
Akane est vivante.
Cette pensée lui redonne de l’énergie pour s’éloigner le plus loin possible. Il ne doit pas l’entraîner dans sa déchéance. Il l’a protégé de cet être dangereux, mais doit fuir pour se préserver de la justice froide et implacable d’un système corrompu.
Avec émotion, Kogami se souvient d’Akane. La douceur de son sourire, son intelligence vive et ses taquineries incessantes l’accompagnent sans cesse lors de son voyage. Ses iris chocolat s’illuminent d’un éclat particulier quand son regard glisse sur son corps dénudé. Ses lèvres se posent tendrement sur sa bouche avant de gagner en passion. Ses cheveux courts chatouillent souvent son visage. Sa peau de lait l’attire pour y poser ses mains, sa langue et ses lèvres habiles.
Il adore provoquer ses émotions et ses sensations.
Quand leurs corps s’unissaient, il désirait plus que la satisfaction physique de ses pulsions charnelles. Il cherchait toutes les failles pour la rendre pantelante entre ses bras. Il se réjouissait quand elle le rendait fou d’une caresse. Quand il se déhanchait en elle, il prenait son temps pour la faire s’impatienter. Ses joues rougissaient, elle haletait et gémissait. Elle l’embrassait et s’accrochait à lui jusqu’à ce qu’ils atteignent l’orgasme. Akane lui murmurait ce qu’elle ressentait. Son moment préféré.
Il l’aime et l’aimera toujours.
Kogami l’imagine reprendre ses esprits sur le béton froid, des impacts de balles évités autour d’elle. Akane hurle et pleure dans ses pensées. Elle aurait mille fois mieux préféré être blessée par un projectile que par les sentiments.
Ils ne se reverront plus jamais.
Kogami joint ses mains devant lui.
Il lui souhaite de la joie et du bonheur. Il lui souhaite un nouvel amour.
Kogami l’aimera toujours.